Sinsemillia – Du mal à croire

Publié: 5 avril 2007 dans Musique

Hier, sur l’autoroute, j’ai écouté cette chanson et surtout ses paroles, je n’avais rien d’autre à faire (à part faire attention à ma conduite 😉 )
 
Et je me suis dit que je voulais traiter de la guerre d’Espagne, mais que rien n’avait changé finalement.
 
Que le rythme, ne nous fasse pas oublier le sens des paroles….
 
 
Du mal à Croire - Sinsemillia
 
J’ai vu les hommes se battre pour la peau d’un autre
J’ai vu les hommes tuer et s’en faire les apôtres
J’ai vu les guerres pour un bout de terre
Pour rester fier
Et tant pis pour les autres
Leurs fils ou leurs mères
J’ai vu les hommes contempler les choses les plus laides
Et les déifier sous prétexte d’être une aide
J’ai vu les mêmes dieux tomber plus bas que terre
Se faire piétiner et se laisser faire
J’ai vu des familles entières se déchirer pour la thune
Ou pour le sexe ou pour avoir sa photo ˆ la une
J’ai vu des scènes crues, de mon point de vue
Des scénarios tordus
Qu’est ce qu’on trouve à un môme
Quand on pense à son cul
J’ai vu des mecs pourrir en tôle pour trois grammes de rêve
D’autres y passer l’été comme lors d’une simple trêve
J’ai vu des hommes abuser des hommes
Pour la plus petite somme
Et les mêmes creuser le sol
Pour y enterrer les mêmes hommes
 
All I can see is madness
J’ai souvent du mal à croire
Ce que mes yeux me donnent à voir
 
J’ai vu les hommes prier des dieux aussi aveugles qu’eux
Et tuer des hommes pour pouvoir prétendre à mieux
Pour pouvoir prétendre au bien au nom du respect du livre
Et tant pis pour les faibles qui se contentent de vivre
Alors on ramasse les morts
On entasse les corps
Et on accède enfin au statut d’être fort
J’ai vu des hommes serrer des mains
Se promettre de sourire
Et vendre leur âme ou pire
Pour se faire élire
 
All I can see is madness
J’ai souvent du mal à croire
Ce que mes yeux me donnent à voir
 
J’ai vu le sang et les larmes
Dans les yeux des marchands d’armes
C’est l’arroseur arrosé qui va sonner l’alarme
J’ai vu le dégoût des hommes
Les gens qu’il faut pas qu’on traîne
C’est plus la faux qui tue
C’est l’argent et la haine
J’ai vu les bombes brûler la terre
Pour la paix
Et celle-là même
Se vendre et s’acheter
Et si telle est la donne
On pourra pas trouver mieux
Alors tous y ont droit
Egaliser par le feu
J’ai vu la guerre, la victoire moi aussi
Les vautours tournoyer
Au-dessus de certains pays
Les flammes monter si haut
Toucher le ciel
Et combien d’anges
S’en sont brûlés les ailes
J’ai lu les pires lignes
Dans les livres les plus grands
Les peurs les plus dignes
Dans les yeux des enfants
J’ai vu l’empire tomber
Sous les assauts rebelles
Et les gens se rassembler
Et prier de plus belle
 
All I can see is madness
J’ai souvent du mal à croire
Ce que mes yeux me donnent à voir
Publicités
commentaires
  1. duchesse dit :

    Bonjour Réjanie, j\’ai visité ton blog et je le trouve très instructif. Pour la guerre d\’Espagne entre les forces de gauches contre les franquistes, j\’ai vue un reportage, hier soir sur arté. La guerre est vraiment un mochetée car l\’homme ressort toute sa barbarie primaire. J\’ai une amie blogueuse qui est fille d\’émigrante arménienne. Sa maman a vécue le massacre de sa famille et l\’exode. Marinette à 74 ans mais quand elle en parle, on croirait que c\’est sa maman qui raconte. Viens faire un tour sur mon blog et laisses moi un com ça me ferai très plaisir. A bientôt. Bisous. Annick
     
     
     
     

  2. Hassan dit :

    Sympa ton Blog!! Bon courage! Bises de Chine!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s