Pink floyd – A great day for freedom

Publié: 18 avril 2007 dans Musique

Les Pink Floyd !!!!!

 
C’est pour moi avec les Beatles et U2 des groupes mythiques.
En général, je ne suis pas intéressée par les groupes étrangers car j’aime comprendre ce que j’écoute.
 
Pour ce groupe, comme les 2 autres précités et quelques auteurs ou interprètes anglais, j’ai été subjuguée. Leur musique est un mélange de jazz, de pop et de Rock. L’album duquel j’ai extrait ce titre est un joyau.
 
Je vous laisse découvrir ce site que je trouve très sympa les concernant : http://www.pink.floyd.free.fr/
Et comme je n’aime pas ne pas savoir ce que j’écoute voici le texte de la chanson chargée version originale ainsi que  traduction française (trouvée dans lacoccinelle.net)
 
 
 
A great day for freedom
 Pink floyd (The division bell)    
——————————————————————————–
 
On the day the wall came down
They threw the locks onto the ground
And with glasses high we raised a cry for freedom had arrived
 
On the day the wall came down
The ship of fools had finally run aground
Promises lit up the night like paper doves in flight
 
I dreamed you had left my side
No warmth, not even pride remained
And even though you needed me
It was clear that I could not do a thing for you
 
New life devolves day by day
As friends and neighbours turn away
And there’s a change that, even with regret, cannot be undone
 
Now frontiers shift like desert sands
While nations wash their bloodied hands
Of loyalty, of history, in shades of grey
 
I woke to the sound of drums
The music played, the morning sun streamed in
I turned and I looked at you
And all but the bitter residue slipped away…slipped away
 
———————————————————————————————–
Un grand jour pour liberté
 
Le jour où le mur est tombé,
Ils ont jeté les serrures par terre
Et en levant nos verres nous avons poussé un cri : la liberté était arrivée !
 
Le jour où le mur est tombé
Le Bateau aux Fous venait finalement d’accoster,
Les promesses ont allumé la nuit comme des colombes de papier en plein vol.
 
J’ai rêvé que tu m’avais quitté
Il ne restait plus de chaleur, même la fierté avait disparu
Et même si j’avais conscience que tu avais besoin de moi,
C’était évident que je ne pouvais rien faire pour toi.
 
Désormais, jour après jour, la vie perd de sa valeur,
A mesure que les amis et les voisins s’éloignent
Et il y a certains changements sur lesquels, malgré les regrets, on ne peut pas revenir.
 
Désormais les frontières bougent comme les dunes dans le désert
Pendant que les nations lavent leurs mains pleines de sang
De la loyauté, de l’histoire, tout en nuances de gris.
 
Je me suis réveillé au son des tambours.
La musique résonnait ; le soleil matinal inondait,
Je me suis tourné vers toi et je t’ai regardé
Et tout, sauf l’amertume, avait disparu… disparu
Publicités
commentaires
  1. Girafelle dit :

    Bonjour Réjanie,
    Je te remercie d\’avoir pris quelques minutes pour visiter ma galerie et suis heureuse que tu y aies passé un bon moment. Tes commentaires m\’ont beaucoup touchée, c\’est un feedback qui m\’encourage à poursuivre.
    Merci
    Amicalement
    Clo

  2. Unknown dit :

    Coucou
    Tu vois tu aimes les Scarabées ,on ne peut pas ne pas les aimer.
    @+++ Biz

  3. Unknown dit :


    Pour la p\’tite chef

  4. . dit :

    Ah les Pink Floyd que de souvenirs sur cette musique pleine de sons stéréos inédits, je les écoutais souvent dans le noir!!
    Bises
    A+
    Jean-Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s