Un petit tour à Nîmes

Publié: 25 mai 2007 dans Voyages

Je suis allée faire un tour à Nîmes.

J’ai pris quatre heures pour moi et j’ai déambulé le matin dans les rues de la ville et l’après-midi dans le jardin de la fontaine.

Il est indéniable que j’ai manqué de temps. Mais au gré de ma balade, j’ai fait des photos, je vais vous les commenter  au mieux.

Je commence mon périple du boulevard Jean Jaurès et plus exactement du Lycée Camargue. De là je vais  place Montcalm. Elle est à mi-chemin entre les arènes et le boulevard Jean Jaurès. J’y suis allée pour acheter les meilleures fougasses de tout Nîmes. A la place de la boulangerie il y a un restaurant asiatique (rire). ( j’ai réfléchi que ça faisait bien dix ans que je n’avais plus pris le temps).

Le petit déj’ raté, j’ai bifurqué vers la rue Jean Reboul. Là, à même la place Montcalm, j’ai vu deux plaques commémoratrices. L’une commémore le marquis mort défendant le Québec en 1759  et l’autre dit vaguement merci aux républicains espagnols pour avoir risqués leur peau pour la France… Un peu de nausée m’a saisi en comparant les 2 plaques séparées de quelques mètres sur le même mur. Je suis née ici libre parce que mon père et des milliers d’autres ont risqué leur peau pour !  J’aurai préféré ne rien voir. Mais bon je ne vais pas me gâcher la journée, ils sont presque tous morts et enterrés alors qu’en ont-il à faire de la reconnaissance..

 

Je passe sous la porte de France . On l’appelait aussi porte d’Espagne. Louis XIV quand il est venu à Nîmes avait fait marquer en latin « FRANCAIE » et voilà le tour été joué, elle a été baptisée par le peuple « porte de France ». Porte d’Espagne car les pèlerins en chemin pour St Jacques de Compostelle avaient l’habitude de s’arrêter à proximité dans un hôpital qui leur était dédié.

Je prends donc la rue Jean Reboul pour me rendre aux arènes.  Une des plus anciennes de Nîmes. Mr Jean Reboul, poète boulanger est né et mort dans cette rue, il aurait pu côtoyer d’autres natifs de cette rue ; Antoine Bigot qui lui était un poète de langue provençale et Jean Paulhan qui lui fût élu à l’académie Française en 1965 nés. Mais pour moi elle a une autre signification. Sous la plaque de Jean Paulhan se trouve une porte  et un long couloir qui donne sur le prolé « le prolétariat »  . Que dire de cet endroit mythique, ce n’est pas un simple troquet ! J’y ai fait beaucoup d’élections étant jeune… Mais à par ça, il n’y a pas un Nîmois qui se respecte qui n’y soit une fois dans sa vie allé pendant la féria. Et si rien n’a changé, l’ambiance est extraordinaire, il y fait bon vivre. La musique est bonne , l’accueil chaleureux. C’est là que j’ai appris à aimer le Jazz, le blues, le rock , Jean Ferrat Léo Ferré… Merci

A mi-rue, j’ai bifurqué vers les arènes, je ne pouvais venir sans aller les saluer, quand j’étais en primaire, toutes les écoles primaires de Nîmes faisaient défiler leurs élèves des grandes classe le vendredi soir à la pégoulade et le tour de ville se finissait dans les arènes … C’est impressionnant … Et rien que pour ça, j’ai un profond respect pour tous ceux qui s’y produisent. A ce propos,je ne peux passer devant les arènes sans vous parler de Christian Moncouquiol ou Nimeño II « Torero »  nîmois, qui est arrivé au sommet, sans jamais être franchement reconnu par ses pères. On le disait discret, voir timide, travailleur, homme d’honneur et de bien. En 1989, il connaît la consécration et le désastre. La consécration car au printemps il travaille les 6 toros (son compagnon Victor Mendes blessé ne peut toréer) ; Cela restera de mémoire aficionado une corrida d’anthologie. En septembre en Arles, à la corrida des vendanges je crois, il se fait « bachoucher » par un Miura « Pañolero » et il retombe sur les cervicales. Après être resté longtemps entre la vie et la mort ; il finit par s’en sortir et retrouve l’usage de tous ses membres sauf son bras gauche, il ne pourra plus exercer son métier. Il décide de tirer sa révérence en 1991.. Il avait 37 ans . On lui érigera une statue post-mortem sur la place des arènes.

Si vous voulez en savoir un peu plus sur lui, voici un lien sympa. http://www.eltoreo.com/html/miura3.htm

 

Je contourne les arènes et je passe à l’esplanade, pas facile de circuler, la préparation de la féria met la ville sens dessus dessous. Les parterres commencent déjà à être squattés par les jeunes en mal de fraîcheur,  la fontaine n’a pas encore été prise d’assaut (rire) Je passe devant le tribunal je trouve cette bâtisse magnifique même si je ne l’ai pas fréquentée avec plaisir. Arrivée au début du bd amiral Courbet, je change de direction et remonte la rue de fourbisseurs direction l’hôtel de ville  . Je vais rendre visite à la salle des mariages , pfff ils l’ont déplacée à gauche, mais ce n’est que mieux car je veux photographier le carillon de la place et de cette salle c’est encore mieux     . Les crocodiles sont toujours dans l’escalier et là je me rappelle d’une cour où il y avait une inscription qui m’avait choqué il y a très longtemps, je la retrouve « Commissariat  à la sûreté *** Mœurs & Etrangers » Tiens ça me rappelle qq chose de « nouveau »…

 

C’est pas le tout, mais je traîne et je traîne et il n’est pas loin de midi, il faut que je retourne à Camargue. Donc je coupe la rue de l’aspic, je traverse la place de marché, je redescends  devant le lycée Daudet   et je reprends la rue Jean Reboul, mais là je remonte la rue Bigot direction la placette. Je passe devant l’église réformée de l’Oratoire, elle est très belle, mais les arbres empêchent d’en profiter. Arrivée sur la placette, elle est déserte, je suis un peu déçue, haut lieu de la vie nîmoise pendant la féria, je comptai trouver un peu d’animation tant pis. Arrivée au boulevard Jean Jaurès, je me trouve en pleins dans les travaux, ils ont mis à l’envers la portion entre la place Jules Guesde et la place Séverine. Je comprends mieux du coup pourquoi la foire a envahi tout le boulevard. Par contre une perspective du boulevard … entre les baraques et les travaux ce n’est pas pour aujourd’hui.

Pause repas … Et c’est reparti. C’est décidé, je vais dire bonjour à la Tour Magne !

Bon avec la chaleur qu’il fait, d’aucun dirait avec raison que je suis complètement fadade !  Mais bon une bouteille d’eau, un trottoir à l’ombre et surtout l’envie que j’ai d’y aller … Ca va le faire (rire). Je décide de couper par le Cadereau (maintenant av. G.Pompidou) et en guise d’ombre, je ne suis pas déçue, il me reste les réverbères pour me protéger du soleil. Bon je sens que je passe de blanc crayeux au rose soutenu (je crains la chaleur..). A l’angle de la rue de la rue Isabelle et du Cadereau, je reconnais Maxime dans son salon… (Mon dieu qu’il a vieilli !! Ben ma vieille t’as pas du rajeunir toi non plus …) Je vais rejoindre la rue de la treille puis celle des tilleuls, au moins je serais à l’ombre. Bref je finis par arriver sur le quai de la fontaine     , dans le canal, il y a des canards qui barbotent et des enfants tenus par les papy ou mamy qui leur jettent du pain sec… C’est immuable, ça fait plaisir, je longe le canal vers l’entrée principale et je lui trouve qq chose de bizarre. Il manque le portail ! Je me renseigne au marchand de glace, « Ce n’est que temporaire il est en restauration »

Une fois dans le jardin, je commence par à ma gauche, le temple de Diane, construit du temps des romains. Il s’agit d’un bâtiment païen destiné aux cultes païens de baptêmes entre autre, il se trouve à l’époque dans l’enceinte de la ville. Il est très endommagé par l’usure du temps et je crois aussi par les guerres successives qu’a essuyé la ville. J’aime toujours y traîner un peu..  Devant l’entrée du temple, il y a une place remplie de tilleuls magnifiques et dont l’ombre est fraîche… A un passage, je vais contempler le portail ‘Est’ restauré.  Il est splendide ! Cela augure pour le central d’un résultat à la hauteur de son écrin. L’accès à la source est embouteillé par tous les échafaudages d’éclairages en cours d’installation pour les spectacles à venir pendant ce W.E. de pentecôte ! J’arrive toutefois à saisir les signes  et je décide de faire l’ascension vers la tour Magne un peu plus de 90m de dénivelé je crois. Je passe par la cascade qui n’a pas d’eau (rire) , je vais rendre hommage au grand cèdre toujours aussi beau j’admire les pins parasols et les chênes verts qui me font tant défaut… Et j’arrive enfin complètement congestionnée devant la belle. Ma couleur doit osciller entre le homard bien cuit et la tomate bien mûre …. Mais devant la belle j’oublie presque tout (sauf de passer ma tête sous la fontaine qui est toujours là ! à gauche contre la clôture Hi Hi) mais je me rappelle de ces vers de je ne sais pas qui mais qui m’ont toujours beaucoup plus en tant que facétieuse incurable.

 

         Gale, amant de la reine, alla, tour magnanime,

         Galamment de l’arène à la Tour Magne, à Nîmes.

 

Après avoir repris mon souffle, je décide de monter tout en haut de la Tour pour bénéficier de la vue sur ma ville. Cette tour romaine, était le point le plus élevé de l’enceinte de la ville. Elle fut érigée bien avant l’aire romaine je crois, et consolidée ou surélevée par l’empereur Auguste.

 

Ce qui est sur c’est qu’elle fait plus de 30 m de haut et qu’il y a plus de 100 marches (j’ai perdu le compte après avoir croisé un jeune homme atteint de vertige). Une fois arrivée en haut, on est largement payé pour tous les efforts. Il y a toujours de l’air et la vue est saisissante. J’ai récupéré pendant ½ heure et discutant politique française avec un Suisse de Berne…

 

Voilà, ma visite s’est terminée là. Lors d’une prochaine occasion, j’irai me promener vers la maison carré les halles, St Charles..

http://www.nimausensis.com/

 

 

Publicités
commentaires
  1. Bernadette dit :

    La reine de Nimes, c\’est toi.

  2. Sarötla dit :

    Chère Réjanie, d\’abord merci pour ta visite.
    Voilà un reportage réalisé avec beaucoup de coeur, échaffaudé de belles images. On peut y revenir de  temps à autre. J\’ai assisté à une corrida dans ces belles arènes nimoises en 1967. Prière de ne pas compter! Merci… Grosses bises et bon WE!

  3. francis dit :

    belle balade au grès  des architectures,  il parait que la maison carré est construite suivant les règles d\’or 1,618.bon week end ,merci de ta visite,

  4. Unknown dit :

    Ha je découvre ….toi aussi les marais alors……Et cette balade a NImes ….merci Rejanie de nous faire découvrir ta région…..Bisous et bon week-end….Zoé/Kris

  5. NINI dit :

    Bonsoir
    Combien de temps sans passer chez toi , je ne sais pas trop, mais aujourd hui envie de passer t embrasser.. et de m\’evader !!!   et en plus ton billet NIMES , j ai dans cette ville un neveu qu j adoreeeeeeeeeeee
    Nini

  6. JOEL dit :

    merçi pour ta visite,tres beau blog,des belles fotos de France,j\’aime la France
    ciao  (excuse-moi pour les fautes)
    Joel

  7. .«ღ»♥Izakalli Cihuatl♥«ღ» dit :

    Bonjour, Réjanie amicale :
     J\’ai aimé beaucoup ta manière de raconter tout ce qui as vécu dans ce jour de promenade..tomando photos….hablando avec les gens… en jouissant de ta certaine promenade… de..y par ta musique mo\’a enchanté….tu es une femme très sincère et très spéciale. Il veuille qu\’un certain jour connaître la France.
     reçoit beaucoup de baisers de ma partie, une forte embrassade du Mexique.
    Marcela Urízar

  8. Unknown dit :

    Coucou
    Oui très bien ton escapade à Nîmes, j\’espère faire aussi bien quand j\’irais à MONTPELLIER, car comme tu le sais ma ville c la capitale du LANGUEDOC.
    Gros bisous.

  9. . dit :

    Tu aurais fait une bonne prof de géographie !!
    Bises
    @jp

  10. Unknown dit :

    Merci pour cette superbe balade dans les rue de Nimes, je connaissai un peu Nimes car ma soeur y habitait, mais je n\’ai fait le plus souvent que la voir en passant sur l\’autoroute pour aller voir mes parents. mais je ne connaissais rien de tout ce que tu nous a montré. Merci pour cette jolie balade et à tres bientôt.
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    Clo

  11. MicheLLe dit :

     Nimes est une ville que j\’affectionne particulièrement…. j\’aime m\’y promener..nez au vent… surtout au petit matin….
    @M

  12. francis dit :

    merci de ton passage bonne journée,amicalement,francis

  13. Jorge dit :

    Merci beaucoup pour cette belle promenade virtuelle.
    Cordial bonjour.
     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s