RIO TINTO – Andalousie – Espagne

Publié: 10 juin 2007 dans Voyages

 

Rio Tinto, petite ville d’environ 4000 âmes de la province de Huelva en Andalousie, qu’a t’elle de particulier si ce n’est qu’elle a vu naître ma grand-mère en 1890, qu’elle a vu arriver mon grand père de Galice vers 1900. Elle est située non loin de Jabugo d’où sortent les meilleurs jambons que je connaisse, mais c’est une autre histoire (rire)

 

   Rio Tinto tient son nom de la rivière qui la traverse. Cela veut dire fleuve (ou rivière) coloré. Effectivement la couleur de l’eau est rouge. Le fleuve traverse des zones minières contenant énormément de pyrite.

 De ce fait l’eau se charge de minéraux et prend une couleur rouge. Ne vous avisez pas de la boire ! Elle est impropre à la consommation    

On croyait jusqu’il y a peu que cette eau ne pouvait permettre aucune vie, or des scientifiques de la NASA ont trouvé des formes de vie et une biodiversité assez importante. Cela laisserait entrevoir d’éventuelles possibilités de formes de vies sur d’autres planètes.

Si vous avez envie d’en savoir plus allez voir ce site (en espagnol)

http://waste.ideal.es/riotinto.htm

Cette ville ne ressemble en rien aux autres villes andalouses ; elle porte les stigmates de la colonisation anglaise (1873-1954).

 

 

Sa particularité ce sont ses mines. Celles-ci exploitées depuis l’âge de bronze ont  vu leurs développements s’accroître avec la création de la ligne ferroviaire de Rio Tinto à Huelva. Longtemps ignorée par l’Espagne Rio Tinto est maintenant reconnue et ce n’est que justice ; vous la verrez citée sur tous les guides touristiques andalous. Les mines sont à la fois souterraines et à ciel ouvert. De ce sol a été extraits jusqu’à nos jours plusieurs types de minerais : Or, argent, cuivre, fer…  

 

 

A l’extérieur le paysage est lunaire, l’exploitation a commencé du temps des romains par le fer à l’intérieur en descendant profondément au centre de la terre il y a une ville, j’ai eu la chance de pourvoir aller visiter un puit c’est impressionnant et grouillant de vie. Mais j’aurais dû parler au passé car actuellement l’exploitation a été arrêtée car plus rentable.

 

 

     

Si vous avez envie d’en savoir plus rendez vous sur place il y a un musée et des visites très bien organisées. Et si vous ne pouvez vous déplacer voici un site qui m’a bien plu (toujours en espagnol) http://www.revistaiberica.com/Rutas_Y_Destinos/anda/minas_riotinto.htm

 

    

commentaires
  1. Unknown dit :

    tres interressant !!!!  mais dis donc tu as des origines espagnoles lol !!! moi aussi du cote de mon papa d\’ailleurs mon nom de famille c\’est garcia …..;; mais je ne connais presque rien de l\’espagne, pourtant je la sens quand meme bouillir dans mes veines car tout ce qui vient d\’elle m\’attire et me plait à tous les coups !!!!  bisous bisous 

  2. Unknown dit :

    Coucou
    Tiens tu es espagnole , je ne le savais pas.
    @+++ quérida

  3. Bernadette dit :

     Du côté de mon mari, c\’est l\’Italie qui chante. Moi, je suis Limousine, mais il y a sûrement de l\’Anglais dans mes veines de part les différentes colonisations et peut-être du Germain. Une collègue me trouve "typée allemande" parce que je suis très grande et plutôt robuste. Pourtant je ne connais rien à la langue allemande.

  4. annie dit :

    Merci pour ce documentaire ; je connais Huelva , mais pas Rio Tinto ; mon mari était Catalan , je l\’ai hélas perdu il y aura bientôt trois ans .  Bisous .

  5. Elodie dit :

    Incroyable cette eau rouge, cela parait suréaliste!!!
     
    Elodie
     

  6. Jorge dit :

    Félicitations pour ton "espace". Félicitations aussi pour ta connaissance de l\’espagnol. En avant.

  7. Colette dit :

    Super ton blog! C\’est la première fois que je viens m\’y promener et je vais à reculons donc je découvre tes sujets variés et tous très intéressants. J\’habite près de Dax, à une heure de la frontière espagnole et nous y allons souvent.
    Donc, bravo et continue. Amitiés.

  8. Amelia dit :

    Bonjour,
    C’est très étrange, car je viens de faire des recherches et mon arrière grand-mère est née en 1878 à Rio Tinto et mon arrière grand-père venait également de Galice! Elle a ensuite immigré à Besançon…Je serai contente d’échanger avec toi si tu le souhaites…On ne sait jamais, on pourrait être cousine..

    • Réjanie13 dit :

      Bonjour Amelia,
      Oui, j’échangerai volontiers également.
      Ma grand-mère avait ses origines en Galice également, mais ses parents étaient venus à Rio Tinto pour créer une pension de famille. Mon arrière grand-père qui était un aventurier a embarqué toute sa famille au Brésil pour faire fortune … Sa femme est tombée malade sur le bateau et est décédée moins d’un mois après leur arrivée. Lui a pris le même chemin 6 mois après je crois. Les 5 enfants se sont retrouvés seuls et sans le sou au Brésil. Les aînés ont travaillé et économisé pour ramener avec eux les plus jeunes, ma grand-mère avait 5 ans lorsqu’elle est retournée à Rio Tinto et son frère qui avait deux ans de plus qu’elle est rentré au pays il avait seize ans ! C’était une drôle d’époque 🙂

      Mon grand-père était de Villarino de Conso de la province d’Orense si ne m’abuse. Je ne sais pas s’il reste encore de la famille au village car les jeunes ont fait leur vie à la ville.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s