Anthropomorphisme

Publié: 17 novembre 2007 dans Non classé

 

L’anthropomorphisme, "Doctrine qui attribue des caractères humains à la divinité, aux choses et aux êtres naturels, etc… "

 

La Fontaine pratiquait cette forme de comparaison, il donnait aux animaux de ses fables des caractéristiques humaines leur faisant dire ce que « l’homme » ne pouvait se permettre de dire.

 

 

Jean de La Fontaine : Les Obsèques de la lionne

La femme du lion mourut ;

Aussitôt chacun accourut

Pour s’acquitter envers le prince

De certains compliments de consolation

Qui sont surcroît d’affliction.

Il fit avertir sa province

Que les obsèques se feraient

Un tel jour, en tel lieu, ses prévôts y seraient

Pour régler la cérémonie,

Et pour placer la compagnie.

Jugez si chacun s’y trouva.

Le prince aux cris s’abandonna,

Et tout son antre en résonna:

Les lions n’ont point d’autre temple.

On entendit, à son exemple,

Rugir en leurs patois messieurs les courtisans.

Je définis la cour un pays où les gens,

Tristes, gais, prêts à tout, à tout indifférents,

Sont ce qu’il plaît au prince, ou, s’ils ne peuvent l’être,

Tâchent au moins de le parêtre :

Peuple caméléon, peuple singe du maître ;

On dirait qu’un esprit anime mille corps :

C’est bien là que les gens sont de simples ressorts.

Pour revenir à notre affaire,

Le cerf ne pleura point. Comment eût-il pu faire ?

Cette mort le vengeait : la reine avait jadis

Etranglé sa femme et son fils.

Bref, il ne pleura point. Un flatteur l’alla dire,

Et soutint qu’il l’avait vu rire.

La colère du roi, comme dit Salomon,

Est terrible, et surtout celle du roi lion ;

Mais ce cerf n’avait pas accoutumé de lire.

Le monarque lui dit : "Chétif  hôte des bois,

Tu ris ! tu ne suis pas ces gémissantes voix.

Nous n’appliquerons point sur tes membres profanes

Nos sacrés ongles : venez, loups,

Vengez la reine, immolez tous

Ce traître à ses augustes mânes."

Le cerf reprit alors :« Sire, le temps de pleurs

Est passé; la douleur est ici superflue.

Votre digne moitié, couchée entre des fleurs,

Tout près d’ici m’est apparue ;

Et je l’ai d’abord reconnue.

« Ami, m’a-t-elle dit, garde que ce convoi,

« Quand je vais chez les dieux, ne t’oblige à des larmes.

« Aux Champs Elysiens j’ai goûté mille charmes,

« Conversant avec ceux qui sont saints comme moi.

« Laisse agir quelque temps le désespoir du roi:

« J’y prends plaisir.» A peine on eut ouï la chose,

Qu’on se mit à crier : " Miracle, Apothéose!"

Le cerf eut un présent, bien loin d’être puni.

 

Amusez les rois par des songes ;

Flattez-les, payez-les d’agréables mensonges :

Quelque indignation dont leur coeur soit rempli,

Ils goberont l’appât ; vous serez leur ami.

 

Dans cette fable, il ne masque rien en fait, n’est que transparence (sourire), utilise l’anthropomorphisme pour éviter la censure c’est tout.

Il attaque plus dans ce cas là les courtisans que le roi lui-même. Il montre leur manque de scrupule, leur fourberie, leur servilité.

Il montre le roi comme un être faible et qui a envie de « croire » les belles histoires et aussi un peu rêver.

 

D’autres formes anthropoformes existent dans l’art notamment la peinture.

 

On trouve cette forme de peinture dès la préhistoire. C’est une forme somme toute assez rare, mais que l’on ne peut pas nier. C’est pour la plus part des représentations de parties corporelles comme les mains ou des représentations de sexes (féminin pour la majorité)

La vallée des merveilles               Bornéo

 

Le plus connu pour moi tout du moins est Giuseppe Arcimboldo.

     

Arcimboldo, peintre italien du XVI eme dont on ne connaît ni vraiment son lieu ou sa date de naissance, ni son nom réel. Il connaît le succès de son vivant mais tombe très vite dans l’oubli après sa mort. C’est grace à Dali que l’on le redécouvre et que certaines de ses peintures sont devenues cultes.

On le distingue par la particularité qu’il a de traiter des portraits avec des animaux, des fruits, des légumes ou des objets.

 

 

Dali réalisera quelques œuvres anthropomorphistes mais lui est plus connu pour son oeuvre suréaliste et son côté fantasque

 

 

 

De Gustave Courbet, je n’ai trouvé que les célèbres roches.

 

 

Plus contemporain et dont les œuvres sont assez connues pour certaines, Octavio Ocampo, peintre mexicain né en 1943 à Celaya et dont les personnages sont d’un complexité et d’une finesse spéctaculaire.

 

Triptique se trouvant dans l’isntituto Technico de Celaya mexico

 

Jimmy Carter   

 

En fouinant dans le net où je n’ai au demeurant presque rien trouvé sur cette forme d’art, j’ai vu quelques peintures qui m’ont interpellées

 

André Groult a lui créé une commode en forme de buste humain

 
 
Quelques autres oeuvres trouvées dans le net au gré de mes promenades
 
                 Humbert La neff des fous  
                                                   Nicolas Aufrère la mandragore  
                                                     Maude Richard Découpage de formes humaines au sein de l’oeuvre
 
  

 
J’ai trouvé cet artiste sur Mys space, mais comme j’ai été déconnecté, je n’ai pas pu relever ses coordonnées pfff De toute maniière, je trouve cette compo très interressante et si il se reconnait, je serai heureuse de vous enprésenter plus
 
 

Publicités
commentaires
  1. Unknown dit :

    J\’aime beaucoup ce dernier billet sur l\’anthropomorphisme et je voulais aussi te remercier de ton passage sur mon album "voyages". Cela fait plaisir quelques commentaires sur un travail photo car l\’émotion ressentie par ceux qui feuillètent et l\’expression qu\’ils en font fait avancer celui qui fait les images. Merci mille fois et à bientôt. Bon dimanche.

  2. christiane dit :

    Je ne connais pas trop, l\’anthropomorphisme, à part quelques oeuvres de Giuseppé Arcimboldo, que j\’ai découvert  récemment.
    Par contre j\’ai beaucoup aimé  "Les obsèques de la lionne", car la morale est je crois toujours valable aujourd\’hui…
    Bisous. Christiane.                         

  3. christiane dit :

    Oh ! les moustiques, en Camargue c\’est une légende.
    Avec un bon spray à Citronnelle pas de soucis !!! enfin , presque…
    Bon dimanche .Christiane.

  4. annie dit :

    Très intéressante cette documentation ;  bien sûr que cela me ferait plaisir de faire ta connaissance , si je vais du côté d\’Aix ;  en attendant , bisous .

  5. Unknown dit :

    BZZZZ… BLUP..BLUP.. COIN..COIN.. CUICUI..MIAOUUU
    BEHHHH…HI..HANNNN… ILS ONT DIT " COOL TON BILLET "
    L\’ARTISTE MAURICE;-)

  6. Clo dit :

    Bonjour Réjanie,
    Il y a un moment que je ne suis pas passée chez toi, et je m\’en excuse, mais alors ton blog est toujour tres interressant. On y apprend toujours quelque chose, et tes textes sont vraiment bien fait. Ne change rien, c\’est formidable. Je te souhaite plein de courage pour ce début de semaine et à tres bientôt.
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    Clo

  7. Eliane dit :

      
       un petit passage pour te remercier
       du gentil commentaire que tu m\’as laissé
       j\’espere que tu vas bien
       bisous

  8. Solitaire dit :

    Bonjour rèjanie,encore un magnifique travail que tu nous offre là! Bavo
    Bises
    F.

  9. Colette dit :

    Ta culture "anthropomorphi…sique" m\’a impressionnée et j\’ai découvert cet art au fil de ton billet car je ne connaissais pas son nom. Pourtant je pourrais te réciter beaucoup de fables de La Fontaine!
    Bravo Réjanie, à bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s