Une recette – Alouettes sans têtes

Publié: 14 mars 2011 dans Aliments et boissons

Parmi mes plaisirs, il y a la cuisine. Tous les jours lorsque je reviens du travail, je vide le stress de la journée devant mes fourneaux et j’ai la chance de partager mon quotidien avec un coloc qui aime lui aussi cuisiner (…et que ça ne dérange pas de manger à des heures indues ^^).

Ce W.E. comme souvent, l’auberge espagnole était remplie et j’ai préparé des petits plats qui ont régalés tout le monde et qui me remplissent de plaisir, car j’adore la convivialité du plaisir partagé autour d’un repas. Ce n’est pas tant ce qui est dans l’assiette que ce que ça draine de bonne humeur et chaleur.

Donc entre-autres, j’ai préparé des alouettes sans tête et comme j’ai toujours peur que quelqu’un meure de faim, il m’en reste de quoi faire un bis répétita. Faut que je congèle. Pour pouvoir les déguster dimanche, je m’y suis prise samedi matin. Je vous en livre ici ma recette.

En ce qui me concerne, j’achète depuis quelques années, les alouettes toutes prêtes chez mon boucher, car elles sont délicieuses. Sinon pour les faire soi-même pour 4 personnes il faut

  • 16 escalopes fines tirées du paleron ou du gîte (demander au boucher de vous les faire) d’environ 12×12 (si vous avez de petits mangeurs prévoir 2 escalopes au lieu de 4 par personne, mais bon ça se congèle très bien)
  • 200 g de poitrine salée (certains font la farce avec de la chair à saucisse,moi je trouve que c’est trop salé et trop gras)
  • 3 gousses d’ail dégermées (ou plus si vous aimez)
  • ½ botte de Persil
  • Quelques feuilles de Sauge fraiche
  • Muscade (et du cumin pour ceux qui aime)

Mais avant de s’attaquer aux alouettes, commençons par préparer la sauce 🙂 et pour la faire, j’utilise

  • 5 oignons
  • 2 boites de tomates pelées concassée au jus
  • 4 graines de cardamome
  • Quelques feuilles de sauge fraiches
  • 4 clous de girofles
  • 5 gousses d’ail
  • 5 feuilles de laurier
  • 3 ou 4 branches de thym
  • Du vin blanc ou rouge
  • Une dizaine de grains de poivre
  • ½ bouillon cube de bœuf
  • ½ bouillon cube d’épices
  • 3 c.a.s d’huile d’olive

Emincer les oignons, les faire fondre dans un peu d’huile d’olive, quand ils sont translucides, rajouter l’ail dégermé et coupé en fines lamelles, la sauge, le laurier, la cardamome, les clous de girofle, le thym, la tomate, les grains de poivre … Dès que ça recommence à bouillir, laisser mijoter 10-15 mn à feu moyen ( attention remuez, pour éviter que le fond n’accroche), puis râper  le ½ cube de bœuf et celui des épices et rajouter 3 ou 4  verres de vin (cette fois-ci, j’ai mis ½ bouteille de beaujolais rosé qui me restait dans le réfrigérateur) Baisser le feu et laisser mijoter pendant que vous préparez les paupiettes (si vous les achetez prêtes, laisser mijoter au moins 1  heure) tout en y gardant toujours un œil.

Pendant ce temps, allons préparer les paupiettes

Hachez au couteau le plus finement possible la poitrine salée, la sauge, l’ail et le persil pour en faire une farce (pas au mixer ça dénature les parfums et puis c’est intéressant au palais de détailler les parfums), rajoutez un peu de muscade (et de cumin si vous aimez) ne pas saler. Répartir la farce dans les escalopes avec cette farce, les rouler et les ficeler comme s’il s’agissait d’un oiseau sans tête. Le plus dur est fait :). Réservez-les le temps de finir votre sauce

Goûtez la sauce pour voir si elle est au top, puis rectifiez l’assaisonnement en rajoutant du sel et/ou du cube pour améliorer le parfum, mais pas trop, car ça va réduire et faudrait pas que ce soit trop salé en fin de cuisson. En même temps qu’elle ‘bloblote’ faut partir à la chasse aux « poissons », il faut oter les feuilles de lauriers, les branches de thym, les clous de girofles et -ma bête noire car elle ressemble un peu trop à l’ail et je galère un max – la cardamome !!!. Et si comme moi aujourd’hui, vous n’arrivez pas à toute la récupérer, avertissez avec beaucoup d’insistance les convives 🙂 car autant pour parfumer les sauces, c’est top, autant quand on croque dedans le parfum prend toute la bouche et ça dure un bon moment Grrr. Bon quand enfin ce moment de patience est enfin terminé, (j’ai les nerfs en pelote, le dos en compote) il est temps d’y mettre à cuire les alouettes à faire trempette ^^.

Certains font revenir les escalopes sur toutes les faces avant de les mettre dans la sauce, pour ma part je trouve que ça dessèche la viande et que ça la durcit alors je zappe cette étape.

Mettre les alouettes dans la sauce, les ranger à l’intérieur de la casserole au mieux -en évitant de cuire les doigts avec- car Il faut que la sauce couvre avantageusement les alouettes Si ce n’est pas le cas, rajoutez de l’eau chaude. Baissez le feu à son minimum et laissez confire les alouettes à couvert pendant 4 à 5 heures (certains les mettent dans une cocotte fermée dans un four préchauffé à 200°C -thermostat 3 ou 4- pendant toute une nuit soit environ 10h, c’est une solution pour ceux qui n’ont pas la possibilité d’avoir une cuisson basse homogène). Une fois la cuisson finie, laisser poser jusqu’au lendemain.

Mettre à réchauffer au début du repas, servir accompagné d’un riz blanc, d’une purée ou d’une pomme vapeur.

Bon appétit !!

Publicités
commentaires
  1. fralurcy dit :

    Mdrrrr!En lisant le titre de ton billet,je me demandais où tu trouvais des alouetttes (oiseaux) lol!
    Mais encore une fois hummmmm çà doit être savoureux !
    J’essaierais peut -être un jour…
    Bises de la nuit ma copine
    F.

  2. fralurcy dit :

    Musique Imprimer PDF Marque-page
    Alouette

    Refrain
    Alouette, gentille alouette,
    Alouette, je te plumerai.
    Alouette, gentille alouette,
    Alouette, je te plumerai.

    Je te plumerai la tête.
    Je te plumerai la tête.
    Et la tête ! Et la tête !
    Alouette, Alouette !
    Aaaah…

    Refrain

    Je te plumerai le bec.
    Je te plumerai le bec.
    Et le bec ! Et le bec !
    Et la tête ! Et la tête !
    Alouette, Alouette !
    Aaaah…

    Refrain

    Je te plumerai les yeux.
    Je te plumerai les yeux.
    Et les yeux ! Et les yeux !
    Et le bec ! Et le bec !
    Et la tête ! Et la tête !
    Alouette, Alouette !
    Aaaah…

    Refrain

    Je te plumerai le cou.
    Je te plumerai le cou.
    Et le cou ! Et le cou !
    Et les yeux ! Et les yeux !
    Et le bec ! Et le bec !
    Et la tête ! Et la tête !
    Alouette, Alouette !
    Aaaah…

    Refrain

    Je te plumerai les ailes.
    Je te plumerai les ailes.
    Et les ailes ! Et les ailes !
    Et le cou ! Et le cou !
    Et les yeux ! Et les yeux !
    Et le bec ! Et le bec !
    Et la tête ! Et la tête !
    Alouette, Alouette !
    Aaaah…

    Refrain

    Je te plumerai la queue.
    Je te plumerai la queue.
    Et la queue ! Et la queue !
    Et les ailes ! Et les ailes !
    Et le cou ! Et le cou !
    Et les yeux ! Et les yeux !
    Et le bec ! Et le bec !
    Et la tête ! Et la tête !
    Alouette, Alouette !
    Aaaah…

    Refrain

    Je te plumerai le dos.
    Je te plumerai le dos.
    Et le dos ! Et le dos !
    Et la queue ! Et la queue !
    Et les ailes ! Et les ailes !
    Et le cou ! Et le cou !
    Et les yeux ! Et les yeux !
    Et le bec ! Et le bec !
    Et la tête ! Et la tête !
    Alouette, Alouette !
    Aaaah…

    lol!

  3. bleuemarie dit :

    Bien appétissant tout ça !!!
    Ce soir, pas le temps…mais promis, j’essaierais, ça me semble faisable et savoureux.
    Je photocopie…
    cordialement
    Marie

  4. F dit :

    Sympa ta recette et marrant que tu appelles cela des alouettes. En Belgique on dit des oiseaux sans tête … en flamand on dit « blindevinken » (pinson sans tête) et au Luxembourg on appelle cela « une roulade » 🙂

    Moi aussi j’aime de cuisiner mais je suis parfois en manque d’idées …
    Si tu veux va voir « http://derienetdetout.wordpress.com » pour d’autres idées …

    Bonne journée

  5. studio562614 dit :

    D’abord je croyais que tu parlais de véritables oiseaux… mais ce sont des « blinde vinken » en néerlandais… je ne les mange pas, parce que je suis végétarienne…le plat a l’air d »être délicieux.. bonne journée….Agnès

  6. marieliane dit :

    Whaa ! ça l’air très bon je connaissais un peu car ma belle maman nous en faisait pour accompagner des pâtes. Cependant, dans sa recette elle utilisait des tranches de boeuf.
    Mon homme est d’origine Italienne alors tu sais les pâtes et encore des pâtes à toutes les sauces… et si je l’écoutais, ce serait tous les jours qu’il en mangerait.
    Je vais essayer ta recette.
    Merci pour tes commentaires sur mon blog.
    Bisous.
    Roberte

  7. Moi qui ne cuisine pas, j’en ai l’eau à la bouche… Bientôt à Top Chef ?

    Amicalement, Muriel

  8. LA "THE NANA" dit :

    Dans ma région on n’appelle pas les « alouettes sans tête » mais les « paupiettes »… cela semble identique mis à part le nom. Dans tous les cas ! c’est super bon ! et tu me donnes une idée pour le repas de dimanche… si mon mari ne m’emmène pas au resto… Bisous et belle journée.
    Christine

    • Réjanie13 dit :

      Oui, la paupiette c’est « pareil » à part que c’est plus gros que l’alouette et c’es de veau au lieu de boeuf par « chez moi »
      Donc on réduit de moitié pour la viande

  9. MicheLLe dit :

    J’adore cuisiner…
    Je fais une autre version que mes enfants adorent…avec du jambon serano et du gruyère à l’intérieur, le tout mijotant dans une sauce tomate gourmande
    avec des pates raîches..un délice
    Bon week-end

    • Rejanie13 dit :

      Mmmm tu me mets l’eau à la bouche moi qui n’est pas encore soupé 🙂
      Va falloir que je m’en rappelle et que je teste car ça me plait bien j’aime tous les ingrédients dont tu parles en plus 😀

  10. xanonymex dit :

    hmm ça à l’air délicieux 🙂

  11. Christiane 34 dit :

    Kikou Réjanie,
    J’imagine et je me régale en pensée!
    Mais pourquoi ve nombarbare  » Alouette sans tête  » ?

    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s