Balade en Provence : L’abbaye cistercienne de Senanque

Publié: 27 mars 2011 dans Balades
Tags:, , , , , , , ,

Vue d'un minuscule parking en plein virage

Lundi dernier, nous sommes allés faire une balade, compère Patrick et moi-même. Nous avons choisi Gordes, Senanque et le village des Bories  comme destination. Etant donné qu’il s’est mis à pleuvoir en milieu d’après-midi et que nous n’avions ni imperméable, ni parapluie nous avons laissé pour une autre sortie « le village des Bories »

Aujourd’hui, je ne m’interresse qu’à Senanque. (Déjà que je suis bavarde en me donnant des limites … si je n’en fixe pas c’est la KATASTROF ^^)

Notre Dame de Senanque est une abbaye cistercienne

Vue prise depuis l'entrée officielle des visiteurs

Toutes les abbayes cisterciennes étaient construites dans des lieux éloignés du monde pour se consacrer à leur spiritualité, ayant à proximité de l’eau et de la pierre pour construire l’abbaye et bien sûr suffisamment de terre pour pouvoir vivre en autarcie. Ils devaient être 12 + 1 prêtre (comme les douze apôtres et Jésus -si j’ai bien tout compris) pour pouvoir créer une abbaye, après le nombre de résidents pouvant augmenter ou diminuer sans règle spécifique . Leur patron Saint Bernard trouvait qu’il y a vait ‘trop de richesses’ au sein de l’église catholique traditionnelle et souhaitait que les moines puissent mener une vie orientée vers la méditation et la prière sans être distraits par le décor ou les tentations de ce monde, d’où le choix de lieux isolés et très dépouillés.

Pour construire les abbayes, les moines cisterciens se sont inspirés des méthodes de constructions romaines et ça a l’air d’avoir été très efficace car malgrè le tremblement de terre destructeur, ayant eu lieu en Provence en 1909,  l’abbaye de Senanque est toujours debout et ne garde que peu de traces de ce séisme

Je m’égare…  revenons à nos moutons … ou plutôt à notre abbaye

Le dortoir - Pièce non chauffée dans laquelle dormaient les moines sur un lit équipé d'une natte et d'un oreiller, avec un drap et une couverture de laine uniquement pour ce couvrir

L’abbaye de Senanque est ‘vivante’. Six moines y vivent aujourd’hui.

Il s’agit d’un abbaye cistercienne crée à l’initiative de l’évêque de Cavaillon au début du XII eme siècle à quelques kilomètres au nord de Gordes (Vaucluse) doit son nom à la rivière la Sénancole (sui vient -selon la guide de l’abbaye- de ‘sene’ en provençal ‘sagne’ en Camargue  ‘roseau’ en français) qui coulait à l’époque au pied de l’abbaye. Elle a été crée sur les terres du seigneur de Gorde qui ainsi ‘acheter un billet pour son salut éternel’ et faisait défricher des terres inhospitalières et marécageuses par des tiers (les moines ont contribué à l’essort économique de beaucoup de régions par leur travail de défrichage les rendant habitables et ‘fertiles’).
Suite ou conséquence plutôt des guerres de religion et surtout de la Saint Barthélémy, l’abbaye a été incendiée au milieu du XVI eme sciècle par les vaudois (non pas du canton de Vaud en Suisse, mais des disciples de Pierre Valdo pour en savoir plus cliquer IcI ou  ) en réponse aux massacres dont ils avaient été victimes.
Elle a été pratiquement abandonnée à partir de cette époque, par la suite avec la révolution elle est devenue propriété de l’état et doit de ne pas avoir été détruite à son emplacement géographique, car il n’y avait aucun chemin qui y conduisait (la route actuelle a été créée aux alentours de 1920)

L'église, Nous y avons accédé par le dortoir. Très impressionnant ...

Elle a été achetée vers le milieu du XIX eme par un « industriel » (je crois)  qui a été interréssé par ce bâtiment et qui l’a revendu à un ecclésiastique fin du XIX eme. A partir de ce moment là, l’abbaye est devenue un domaine privé géré par des intérêts privés et cela a permis aux moines de se réinstaller et faire prospérer leur abbaye. Il y a eu jusqu’à 72 moines à Senanque, mais comme l’abbaye ne peut pas nourrir tout le monde une partie des moines ont migré à l’abbaye de Lérins.

Les moines ont construit l’abbaye en une vingtaine d’année (je crois) en fonction des saisons et des dons qu’ils pouvaient obtenir du seigneur de Gordes et également grace à l’aide inestimables des convers qui étaient une main d’oeuvre bon marché. Il y avait également des ‘civils’ (maçons, charpentiers..) qui travaillaient aussi dans la construction des abbayes, moyennant finance (à ce propos, les tailleurs de pierre marquaient leur pierre de leur ‘signature’ et les moines comptaient les signatures pour payer chaque artisan)

Le chauffoir- Seule pièce chauffée dédiée à la copie des manuscrits (également réfectoire je crois)

Si j’ai bien tout compris, les convers (à ne pas confondre avec les « Converse »  baskets mythiques s’il en est ^^) étaient des « frères laïques ». Essentiellement d’origine modestes, pour la majorité illettrés, ils n’étaient tenus de connaître uniquement psaumes et avaient un rang « inférieur » à celui des moines. Ils n’avaient pas la possibilité de donner leurs avis (au chapitre). Ils avaient probablement choisis de rejoindre l’ordre pour s’assurer un toit et le couvert.

J’espère vous avoir donné envie de rendre visite à cette vieille dame. Les visites durent un heure environ et sont guidées. Je ne sais pas s’il y a plusieurs guides, toujours est-il que celle que nous avons eu la chance d’avoir aime ce qu’elle fait, aime l’abbaye et sa communauté et a été passionnante à écouter.

Pour en savoir plus cliquez Ici ou 

 

 

 

Cloché de l'église

A suivre, je vous présenterai peut-être dans quelques temps les deux autres « soeurs de Provence » à savoir l’abbaye du Thoronet et celle de Silvacane

 

 

 

Publicités
commentaires
  1. Patrick dit :

    Ah oui le commentaire n’est pas le même. Il est très bien, moi je fais plutôt sur l’histoire. En tout cas tu as bien retenu la leçon de notre guide.

    • Réjanie13 dit :

      Voui, mais moi je n’ai pas passé mon temps à commenter ‘l’incommentable’ j’ai fait pendant qq minutes voeux de silence ^^
      Au fait tu es prêt à faire voeux de silence et entrer à Sénanque ? mdr

  2. fralurcy dit :

    Bonjour ma belle,il y a longtemps que je n’étais pas passé ,mais je constate que tu te balades toujours autant et surtout que tu fais de magnifiques photos
    Amitiés
    Francis

    • Rejanie13 dit :

      Je tourne au tour d’Aix comme un ours autours d’un pot de miel ^^
      Et pour les photos, c’est vrai je trouve que j’en ai réussie quelques unes de sympa ^^
      Et je ne les ai pas retouchées ! juste mis un clin d’oeil de ciel bleu sur celle en N&B
      Bisous Francis

  3. Patrick dit :

    Pas de problèmes, quant-il faut!!!!!!!!!!!

  4. bleuemarie dit :

    J’ai visité Senanque il y a une 20aine d’années, fin juin, avec les lavandes !!!

    Et aussi Silvacane
    mais celle que je connais, vraiment bien, c’est le Thoronet ! je vais la saluer presque chaque année, et chaque fois, l’émerveillement est le même

    Cordialement
    Marie

    PS : « Les pierres sauvages » de Fernand Pouillon est un superbe livre-roman sur la construction du Thoronet

    • Rejanie13 dit :

      Ben si tu vas voir tous les ans le Thoronet, tu as vu ils ont sacrément bien restauré l’endroit. J’y étais allée il y a une 15 années ou un peu plus et c’était quasiment à l’abandont et il y a deux ans quand nous y sommes allés y faire une sortie, j’ai trouvé que ça avait drôlement bien récupéré

      Et quand tu vas au Thoronet tu dois passer par Aix Non ?
      Bonne soirée Roberte

  5. marie-ne dit :

    Bonjour Annie, je ne connaissais pas, et j’ai bien aimé ton article, bravo pour les explications et les photos, j’aime beaucoup la cheminée, et en général, j’Aime toutes ces constructions, ces lieux de prières, même si je ne suis pas croyante, je m’y sens pour le moins tranquille, car bien souvent, y a pas foule.
    Merci pour cet aperçu. et bravo quand même, il faut le dire, à tous ces constructeurs de telles oeuvres.
    bon début de semaine, prend soin de toi.
    bisous…

  6. marie-ne dit :

    Bravo pour le ciel bleu sur la photo n&b. !!! t’es douée!!

    • Rejanie13 dit :

      Jusque là c’est super facile avec Photoshop 😉 et deux photos identique une en couleur et une en N&B 🙂
      Je les double voir les décuple à chaque prise je jette les deux tiers et avec le reste je m’amuse si j’ai le temps 😀

  7. Madalena Sow dit :

    belles prises ! et commentaire qui donne envie d’y retourner.

    d’ailleurs qui sait, un jour se croisera-t-on aux bories )

  8. studio562614 dit :

    J’ai beaucoup aimé pouvoir balader avec toi… j’aime le log… mais aussi les photos… j’ai aussi un site francohophone où je place des logs très intéressants…. je te demande l »autorisation pour y mettre ce log… avec un lien direct à ton site…. l’adresse du site en question: http://www.francofielen.wordpress.com

    Agnès

  9. studio562614 dit :

    Réjanie- Il s’agit d’une faute dans l’adresse….c’est: http://www.lapagedagnes.wordpress.com

  10. MicheLLe dit :

    la Provence me manque, je n’y fait que de très brèves escales… pas trop le temps de me promener…
    Heureusement j’ai tous mes merveilleux souvenirs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s