Une recette – Espinacas con grabanzos

Publié: 5 avril 2011 dans Aliments et boissons

Espinacas con garbanzos ou en français « épinards avec des pois chiche » est un plat typiquement andaluz.

Il se prépare lorsque l’on a des restes de pois chiche du puchero – Le puchero est à l’espagnol ce que le pot au feu est au français –

Donc pour en revenir aux « Espinacas con garbanzos », ils se mangent dans tous les foyers et se consomment également en tapas dans les bars. C’est une petite merveille que j’ai eu le plaisir de voir préparer, il y a peu, chez moi par un andalou pure souche. J’avais préparé pour des andalous en mal du pays un puchero avec pois chiche et blettes. IL restait bien-sûr un reste mais pas suffisant pour faire un autre repas. Santi (diminutif de Jacques) m’a proposé de préparer le lendemain cette fameuse recette. Il l’a donc préparé, j’ai questionné, requestionné et questionner encore pour finir, à mon tour, par exécuter la recette quelques semaines plus tard…

Juan mon testeur attitré a apprécié ma version et m’a dit qu’il était presque aussi bon que celui de Santi :), j’ai réajusté ma recette et on l’a encore faite ce week-end.

Je vous la livre commentée 🙂

Espinacas con Garbanzos - Epinards aux pois chiche

  • Un bol de pois chiches du puchero (ou un bocal de pois chiche précuits si on n’a pas de restes)
  • Un bouquet d’épinard (il en faut en fait un sacré paquet en frais ou sinon une boite d’épinard en branche congelés)
  • Une cuillère à soupe de pimenton dulce (se rapprocherait du paprika)
  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive (plus ou moins en fonction des goûts car lui c’est au jugé 😥 )
  • une pointe de cumin (moi 1 cuillère à café rase)
  • un doigt de vinaigre (1 cuillère à café de vinaigre de xérès, pas de balsamique, pas de cidre pas de parfumé ^^)
  • 6 gousses d’ail (assez grosses sinon le double en fait, j’ai mis presque une tête d’ail complète )
  • 2 tranches de pain sec (la première fois il était archisec et la seconde fois uniquement rassi, j’ai trouvé moins gras la seconde version)
  • Sel

    Nettoyer les épinards les hacher grossièrement et le rincer abondamment (avec quelques gouttes de vinaigre de cidre pour dégager les indésirables du style pucerons ). Les mettre à cuire avec 2 verres (à eau) d’eau, un peu de sel et 1 c.à.s d’huile (pour qu’ils restent verts). Lorsqu’ils sont bien tendre, rajouter les pois  chiches (Si vous choisissez en surgelés, ils sont cuits beaucoup plus vite).

    Dans une poêle, mettre 5 c.à.s d’huile et faire frire 3 gousses d’ail entières et pelées (je les refends et leur enlève le germe), ajouter les 2 tranches de pain.

    Lorsque l’ail est cuit et  le pain bien frit des deux côtés, les sortir et les réserver (sur un papier absorbant pour chasser les graisses superflues)

    Dans la même huile chaude on rajoute les 3 autres gousses d’ail hachée menues avec une c.à.s de pimenton doux (tout ceux qui vont en Espagne m’en ramènent car je le préfère au paprika) on le tourne et retourne rapidement dans la poêle (pour ne pas le laisser brûler car ça donne un goût amer alors) et ensuite on le verse dans la casserole des épinards/pois chiche.
    Dans un mortier on écrase le pain frit avec l’ail et une petite c.à.c de cumin, une c.à.c de vinaigre et on le détend avec un peu d’eau (je déglace la poêle chaude avec un peu d’eau et je me sers de ce suc pour écraser mon appareil.) Lorsque l’appareil a l’aspect d’une pâte assez épaisse, le rajouter dans la casserole avec les épinards/Pois chiche, baissez le feu et laisser blobloter encore 10 mn à ¼ d’heure, le temps au jus de se réduire.


    c.à.c = Cuillère à café – c.à.s = cuillère à soupe – Le pimenton est un poivron rouge séché grâce à un feu de bois de chêne, puis broyé. J’en connais deux types doux et fort et attention le fort « arrache » un max :). Il a un goût de fumé très prononcé. Il est principalement utilisé dans la préparation de salaisons de type chorizo, mais on l’utilise également en cuisine.


Publicités
commentaires
  1. marie-ne dit :

    Une recette qui me plairait certainement, mais qui risque d’avoir du mal à passer avec les garçons…. je note en tout cas, pour faire passer l’info, j’en connais qui vont apprécier, et du coup peut être que j’aurai la chance de me faire inviter…. hi hi hi…bisous Annie, si je viens à en faire quand même ou à en gouter, je te dirai, mais je suis sûre que j’Aime, car tout ce qui est dedans me plait…peut-être du paprika à la place du pimenton, 🙂
    belle journée Madame la Cuisinière.

  2. Madalena Sow dit :

    Je me la garde pour l’automne, quand je me remettrai au pot-au-feu. Les pois chiches sont une mine d’or, merci de nous le rappeler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s