Balade en Provence : L’abbaye cistercienne du Thoronet

Publié: 19 mai 2011 dans Balades

L’abbaye du Thoronet

A un peu plus de 70 kms d’Aix en Provence et à 7 kms du Canet des Maures, se trouve une autre des trois sœurs de Provence, l’abbaye du Thoronet.

Avec compère Patrick, nous y sommes allés voilà bientôt deux ans. Ce fut une très belle balade que je vais tenter de vous faire partager ici.

Contrairement à l’abbaye de Sénanque, nous n’avons pas eu de guide, donc tout ce que je pourrai vous conter sort de livres de ma bibliothèque ou encore d’internet (cf. les liens ci-dessous)

Le Thoronet est resserré dans un vallon étroit et solitaire, au milieu de collines et d’une forêt de chênes.

En 1136, l’abbaye de Mazan dans l’Ardèche avait reçu une terre sur la commune de Tourtour pour y fonder une abbaye, N.D. des Florilèges du nom de la rivière. En 1140 le seigneur des Baux s’intéresse à l’abbaye et lui font des dons. Vers1157, les religieux décident d’abandonner le lieu impropre à la vie communautaire et vont s’installer au Thoronet sur des terres appartenant à Raymond Béranger. Il y avait tous les ingrédients nécessaires à construire un monastère (de l’eau et des pierres). Cette abbaye fut très vite populaire et très florissantes elle contenait plus de 25 moines vers la fin du XIII e. le XIV e siècle  lui fut bien moins favorable, les maladies, le manque d’argent fragilisa le monastère qui tombait en ruine.

D’importants travaux furent entrepris au cours due XVII e siècle par l’abbé Phélipeaux (il en subsiste encore quelques traces telles que l’allée de marronniers ou la fontaine). A la révolution les 7 derniers moines durent quitter l’abbaye devenu bien national. Elle fut vendue (sauf l’église) et fut transformée en carrière !!! Beaucoup de bâtiments ont disparus pendant cette période.

En 1840 elle est classée monument historique et des travaux de restauration ont dès lors été mis en œuvre. En 1854, l’état rachète l’abbaye et fait le choix de détruire le cloître et l’aile des moines.

Ce n’est qu’à partir de 1930, qu’un véritable plan de réhabilitation du lieu a été mis en place.

Elle est construite sous le même principe que ses sœurs cisterciennes et Je ne vais pas vous reparler du principe de construction et de vie que j’ai déjà abordé le sujet dans l’article sur Sénanque

Par contre le Thoronet, contrairement à ses sœurs a conservé la majorité des bâtiments existant avant la révolution notamment l’enceinte de pierre qui clôturait le domaine et qui existe encore en partie et  l’accès se faisait comme aujourd’hui par la porterie.

Le monastère a été construit au bord du Tombaréu et l’architecte a dû s’adapter au site en mettant les bâtiments monastiques au Nord  et le réfectoire le long de la galerie nord du cloître (qu’il a créé de forme octogonale) et compte tenu de la forte pente du terrain il a dû s’adapter en créant de nombreux niveau

On suppose que le même architecte a construit les abbatiales des 3 sœurs de Provence. En effet il y a moult similitudes entre-elles  telle que l’absence de fenètre au sud.

Le cloître a été construit sur un terrain en pente et l’architecte a réglé le problème de la déclivité en en créant une rupture au niveau du sol matérialisée par sept marches à l’est du cloître.

J’espère vous donner l’envie d’aller la visiter si ce n’est déjà fait et dans quelques temps, je vous parlerais de la troisième sœur Silvacane …

Si vous avez envie de voir un peu plus de photos cliquez Ici

http://thoronet.monuments-nationaux.fr/

http://lsinzelle.free.fr/france/provence/thor/thoronet.htm

http://www.linternaute.com/sortir/sorties/architecture/abbaye/thoronet.shtml

http://www.provenceweb.fr/f/var/thoronet/thoronet.htm

http://www.tourisme83.com/abbaye_thoronet.htm

Publicités
commentaires
  1. Lystig dit :

    puis-je ajouter qq trucs ?
    cette abbaye est en plein coeur d’une forêt auj, auparavant, entourées de champs et jardins.
    quand on chante dans l’église, le son est amplifié et magnifié.
    et quand j’étais étudiante, je suis allée le visiter (les constructions cisterciennes étaient au programme…) un dimanche, j’y ai croisé mon prof d’art médiéval en pleine restauration !
    et nous avons eu le plan muet à identifier et à compléter (église, réfectoire, etc.) à l’examen !
    en revanche, pas pu visiter Cîteaux… j’ai trouvé cette année porte close (cet hiver !)

    • Réjanie13 dit :

      Oui, rajoute volontiers. J’ai commencé l’article et puis je l’ai laissé de côté parce que boulot oblige, mais là je ne suis pas arrivée à m’y remettre totalement dedans et je le trouve particulièrement inachevé ^^
      Pour l’acoustique, je me rappelle il y a une quinzaine d’année d’avoir vu un homme faire des vocalises et répéter sûrement pour un concert futur, c’était émouvant en plus d’être magnifique car le son se diffusait dans tous le site.
      Les églises ne sont plus des lieux « ouverts » et c’est dommage. Quant à l’abbaye, il ne doivent ouvrir que pendant la saison touristique du printemps à l’automne

      Bonne journée

  2. ce que j’aime dans ces lieux c’est le silence avec toutes leurs histoires

  3. MicheLLe dit :

    Un lieu magique…..je n’y suis pas revenue depuis 1983…..

  4. pyrausta dit :

    j’aime la Provence mais je ne suis pas allée visiter cette abbaye.Celle de Senanque par contre oui.

    • Réjanie13 dit :

      Elle vaut le détour, c’est une très belle abbaye qui a été bien restaurée et elle a une acoustique exceptionnelle. tu connais Silvacane, c’est la troisième es telle est très belle aussi

  5. bleuemarie dit :

    Le Thoronet…un de mes lieux fétiches !!! J’y suis allée au moins 10 fois, chaque fois avec le même émerveillement

  6. Aymeline dit :

    Magnifique !!! Merci pour la découverte 😀

  7. Christiane 34 dit :

    Beau reportage,
    De ces lieux, des lieux religieux en général émanent une atmosphère particulière,
    On se sent tout petit face à siècles qui nous écrasent,
    Bonne journée

    • Réjanie13 dit :

      Il y a une certaine pleintude naturelles dans ces anciens lieux de cultes. On a devant soi des chefs d’oeuvres d’architectures et c’est émouvant de voir la trace des artisans qui sont passés là et ont contribué à l’élaboration de cet édifice.

      Bonne soirée

  8. rotpier27 dit :

    Bonsoir Réjanie !

    Très joli reportage ! Je ne connais pas, mais l’endroit mérite une visite !

    Bonne soirée,

    Pierre

    • Réjanie13 dit :

      Il y a moins d’à pic qu’à Etretat ^^. Mais ça donne le vertige aussi. Ça vaut le déplacement d’autant qu’elles sont 3 à peu de distance les unes des autres

      Bonne soirée Pierre

  9. marie-ne dit :

    Encore un billet de découverte, très intéressant.
    Dans ces lieux, on y sent une certaine sérénité, peut-être parce que bien souvent, ils ont été construit sur des lignes telluriques, où se trouvaient avant les lieux des druides, ces forces de la terre, font peut être passer cette sérénité, cette sensation de paix et tranquillité. Maintenant, il parait aussi, que la disposition est importante aussi, la disposition des bancs par exemple, casserait un peu cette force, mais on les ressent encore surement un peu, car il est vrai qu’on se sent vraiment peinard dans de tels lieux,. Les lignes telluriques et parfois cosmiques, je crois, jouaient un grand rôle pour le choix de la disposition des Eglises, Abbaye, les temples…
    J’Aime me balader dans de tels lieux, je n’ai pas assez l’occasion de le faire, mais c’est vrai que si j’ai l’occasion, en général je bloque. On est admiratif devant le travail des artisans, des francmaçons, et puis cette sensation de force, de bien être, certainement du, à la pierre, au fait qu’il y ait de l’eau dessous, la plupart de ces bâtisses, et ces forces telluriques et cosmiques.
    Je ne sais pas en ce qui concerne un dieu ou pas, mais je reconnais que j’Aime vraiment ces lieux, les observer, l’architecture, toucher la pierre, ressentir… en parler de me donne envie … 😉
    J’ai trouvé un lien, il peut être intéressant, sur la position des cathédrales, la rose des cathédrales et autres symboles.. à lire et à trier, mais j’ai trouvé que c’était intéressant, je me rends dans les lieux de cultes, juste pour le plaisir, de ressentir, de voir, et d’essayer de retrouver des signes laissés par les batisseurs de l’époque, il y a toujours des ptits trucs à voir, comme s’ils avaient voulu marquer leur passage, pas simplement les architectes, mais aussi les artisans, ceux qui étaient avec la pierre et le burin, Bon aller j’arrête, merci pour ce billet, superbes photos…
    belle belle journée.
    Sois bien, le week end arrive, souffle un peu, j’espère.
    Bisous de la mistouflette 😉

    http://secretebase.free.fr/complots/edifices/subrosa/subrosa.htm

  10. marie-ne dit :

    Oups j’allais oublier, ton premier lien, nous dit, qu’il est malveillant qu’on sorte de là.
    Si si! l’est pas très gentil lui, m’a fait peur… 😉

    pour les autres, aucun soucis, bravo!!!

  11. Que ce soit celles du Thoronet, celles de Senanque… ces pierres restent gravées dans ma mémoire émerveillée…
    Un amical salut de Muriel

  12. Asphodèle dit :

    Waouh ! Quel reportage !! C’est magnifique, je ne connais pas du tout la Provence (bah oui, c’est ça d’avoir passé la moitié de sa vie hors de France !) mais du temps que mes jambes cavalaient encore, je suis montée en haut du Mont Saint-Michel et là, il y a quelque chose qui te tombe dessus, une paix, un silence malgré le bruit autour, plus la vue sur la mer c’était fabuleux ! Si je descends un jour par chez toi, je ne manquerais pas d’y passer… 😉

    • Réjanie13 dit :

      J’adore les lieux de cultes alors que je ne crois en rien… Par contre ce sont des hommes qui les ont construit et cela m’émeut toujours.

      Je ne suis allée qu’une fois au mont Saint Michel avec mon futur ex ^^. Le temps était tellement mauvais, que l’on n’a même pas pu sortir de la voiture.

      On a dormi dans un hôtel à la Pointe du Raz (paraît qu’il a été démoli) les chambres n’étaient pas équipées de sanitaires et notre tête de lit donnait sur … la cuvette des WC C’était du cinéma sans image mais pas sans son ^^. En plus je me suis bloquée du dos et mon futur ex était obligé de m’habiller, de me chausser, de m’aider à m’asseoir dans les toilettes … Bref souvenirs impérissable de mon voyage dans le coin 😀

  13. Patrick dit :

    Bien raconté. J’espère qu’il en reste d’autres à visiter. Biz

  14. Réjanie13 dit :

    Pour le moment il m’en reste encore une à raconter 🙂
    Après faudra que l’on se face la chartreuse de Noves il paraitrait que l’on peut la visiter

    Biz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s