Un livre une histoire : Daniel GLATTAUER Quand souffle le vent du nord

Publié: 5 septembre 2011 dans Livres

Aymeline m’a envoyé le livre voyageur Quand souffle le vent du nord.
J’ai été très émue lorsque j’ai trouvé dans mon courrier cette enveloppe. Les personnes que l’on voit sur la toile deviennent, par l’intermédiaire du facteur, réelles et ça m’a fait « tout drôle » mais c’était une superbe sensation.
Du coup, je venais juste de commencer Romain Sardou et je l’ai laissé tomber comme une vieille chaussette pour lire Glattauer Daniel « Quand souffle le vent du nord ».
J’ai eu une impression mitigée en lisant ce roman. Dire qu’il m’a transporté est exagéré, mais je l’ai lu volontiers et rapidement (en 3 jours mamzel Asphodèle ^^), ça coule bien et c’est un roman épistolaire moderne à part que bien évidement comme la correspondance est plus rapide par le net, la densité du texte est moins épaisse. Ma plus grosse déception c’est que ça sent dès le début le jus de boudin de la fin. A part ça ce roman se lit facilement et même s’il ne me laissera pas un souvenir impérissable, (mais meilleurs que la saga des Henri de Jean D’Aillon car là j’ai souffert pour arriver à m’ « in-digérer » des trois volumes ^^) j’ai pris du plaisir à le lire.

glattauer

Daniel Gkattauer - Evène

Daniel Glattauer, la quarantaine Viennois de naissance, commence sa vie professionnelle comme journaliste avant de s’adonner à temps plein à l’écriture. Il est l’auteur de plusieurs romans et d’ailleurs Il aurait donné une suite avec « La septième vague »… pour le moment je n’ai pas envie d’aller lire la suite, à voir avec le temps.

Quend souffle le vent du nord

Ecrire Leike en lieu et place de Like, ouvre la porte à une correspondance par email entre deux personnes Emmi et Léo. Peu à peu au fil du temps leur échange s’étoffent et deviennent indispensables pour les deux protagonistes. Tous deux repoussent au mieux l’envie commune de se rencontrer. Emmi n’est pas libre et Léo lui est un convalescent des maux de cœur et se remet péniblement d’un échec sentimental. Ils font toutefois la démarche de se rencontrer mais sans se rencontrer… A savoir qu’ils se donnent rendez-vous dans un grand café de Vienne, mais sans pour autant se faire reconnaître de manière de laisser à l’autre la possibilité de se voir, mais sans être sur d’avoir reconnu la bonne personne. Bref, vous vous en doutez ils sont bercés très pré du mur tous les deux. Pour ma part, Emmi m’agace un peu beaucoup, je la trouve un peu trop enfant gâté et Léo m’agace beaucoup car il s’enfère dans une relation qu’il sait ne pas lui apporter son bonheur.

Pour une fois, je ne mettrai pas d’extrait, car sorti de son contexte ce qui m’a fait sourire, manque totalement de saveur planté « là »

Merci Aymeline pour ce joli moment, la réception de colis, ton gentil petit mot et celui d’Isa m’ont apporté à eux trois un infiniment plus grand plaisir que le roman lui-même.

Publicités
commentaires
  1. Asphodèle dit :

    Bah oui c’est l’effet Livre Voyageur ! Si tu avais plus de temps, on t’en enverrait tout plein avec tout plein de petits mots (on peut le faire aussi !!!). gros bisous ! Comme je te l’ai dit chez moi, on accroche mais on râle justement parcequ’on accroche ! Mais c’est sûr que pour trouver un extrait… Ce n’est pas de la grande littérature… 😉

  2. Aymeline dit :

    Avec plaisir ! Contente que le livre soit arrivé à bon port même s’il ne m’a pas du tout enthousiasmé 🙂

  3. marie-ne dit :

    Coucou Annie, 🙂
    Je comprend cette émotion que tu décris, lorsque tu as reçu ce livre. 😉
    J’ai beaucoup de lectures en ce moment, mais ton résumé m’attire tout de même!

    Pour parler d’autres choses, j’ai pu voir que tu avais eu, un retour sur l’asf, assez mouvementé malgré les 50kms heures… 🙂
    J’ai pu admirer via une vidéo chez l’Artiste 😉 quelques costumes de la comédie française, wouhaou, c’est superbe et surtout quel travail!!!
    J’espère que tes vacances étaient cools, et surtout que tu vas reprendre tout douxxx.
    Prend bien soin de Toi
    Je te fais de très grosses bises, à quand tu veux, ici ou là ou bien ailleurs. 😉
    mistou où ça? ben à flette
    pfft n’importe quoi. 😀

    • Réjanie13 dit :

      Ben disdonc, il est temps que je te lise ^^. Oui le retour mouvementé tu peux le dire, il pleuvait la chavane pfff. On s’est régalé avec l’artiste au musée,c’était vraiment chouette
      Bisous Miss Touflette ^^

  4. chatodys dit :

    Bonjour,
    De passage ici, je ne sais comment, j’ai lu ce livre cet été ! Ben, euh, je l’ai trouvé bien moyen, je m’attendais à mieux…
    amicalement
    yolaine

    • Réjanie13 dit :

      Je n’avais pas vu ton passage, merci dêtre venu me rendre visite. comme je viens de mettre à Engima, il m’a distrait, mais sans plus. Il ne me laissera pas un souvenir impérissable non plus
      Bonne soirée

  5. Enigma dit :

    J’ai beaucoup aimé le premier tome , mais j’ai été déçue du deuxième.

    • Réjanie13 dit :

      J’ai vu qu’il y avait une suite, mais ça ne me tente pas pour le moment. J’ai passé un bon moment à le lire, mais il ne m’a pas enthousiasmé non plus, je l’ai trouvé trop « prévisible »
      Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s