Un auteur : Anna Gavalda

Publié: 22 avril 2012 dans Livres

Gavalda… Anna Gavalda !
 
Anna Gavalda

Image tirée de Babelio

J’ai lu des avis dithyrambiques concernant cette écrivaine. Tellement, que le trop étant l’ennemi du bien, je ne me suis pas résolue à acheter un de ses livres jusqu’à lété dernier où j’ai acheté dans une station essence sur l’autoroute (j’étais en panne de lecture ^^) la consolante …
Pfff, j’ai pas aimé du tout enfin ce n’est pas tout à fait ça, je n’ai aimé qu’une grosse centaine de page au milieu du pavé de la ‘ six-centaine’ de pages que compte la version de poche, j’ai trouvé qu’elle voulait écrire « jeun’s ‘ » et ça m’a totalement déplu comme style. J’ai décidé d’acheter un autre titre pour voir si c’était juste une erreur de casting ou si finalement ce n’était pas mon genre tout simplement.
J’ai jeté mon dévolu sur « je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part » et là pire que la consolante, je me suis ennuiée, car il n’y avait pas une seule nouvelle dans le recueil qui m’ait fait rêver pfff, je me suis demandée ce que mes amis l’artiste et mistouflette pouvaient lui trouver !!! Sérieux, j’ai eu l’impression d’avoir jeter mon argent par les fenêtres ^^. Je me suis dit, « c’est bon laisse tomber , elle n’a décidément aucune magie pour toi cette gonz…e » 
Fin de l’été, automne … hiver printemps  et en début de mois,  je vais faire mes courses dans un petit super marché de quartier – qui n’a que peu de choix de bouquin d’ailleurs- et je prends 2 poches, Philippe Djian dont j’ai entendu parler « en bien » et à nouveau un Gavalda car je trouve la couverture sympa, le titre attrayant et la 4eme de couverture plaisante, mais surtout… parce que je fais abstraction de l’auteur -le bouquin était à côté de Djian- et lorsque je suis arrivée à la maison et que j’ai vu le nom… je me suis traitée de tous les noms d’oiseaux.
Au bout du compte, j’ai lu Incidences de Philippe Djian et je ne peux pas dire que j’ai aimé ni détesté, j’ai été dérangé et je n’arrive pas à ce jour à analyser l’émotion que ce livre m’a apporté, je n’en suis pas ressortie indemne, mais pas transportée… Bref sensation bizarre.
Là, j’ai pris le parti de lire de suite « Ensemble, c’est tout » de Anna Gavalda pour « être débarassée » -comme lorsqu’il y a un paquet de bonbons avec des parfums que je n’aime pas, je les mange en 1er ^^- et passer à autre chose.
Et là, j’ai a.d.o.r.é !!! Quelle bonne surprise, c’était bien écrit ! rempli d’humour et de tendresse, de vie et de leçon de vie… J’ai ri aux larmes, j’ai aussi versé quelques larmes, je me suis émue et j’ai eu très envie de rencontrer pour de « vrai » les personnages du roman.
Il y a tout ce que j’aime, du suspense, du rêve et de la vie.
 
 

L’histoire en bref et à ma sauce :

  • Camille jeune femme anorexique et mal dans ses basquets, 
  • Philibert jeune aristot bègue, hyper stressé, rempli de toc et amoureux de l’Histoire avec un grand « H »
  • Franck, jeune cuistot talentueux acariâtre, amoché de la vie amoureux des grosses cylindrées et « baiseur » né 
  • Paulette, grand-mère de Franck qui –comme ma petite mère maintenant- perd  les pédales  et a peur de finir dans un mouroir « si bonne à rien »

Ces quatre fracassés de la vie vont se retrouver en coloc ensembles et ce qui les détruit individuellement va en groupe dévoiler ce qu’il y a de meilleurs en eux et chacun va servir de tuteur à l’autre et ils vont grandir et exploser comme un feu d’artifice. C’est tout simplement magique et magnifique plein d’humanité

Il existe le film tiré de ce roman, je ne l’ai pas vu et je pense que je ne le verrai pas… Car « ma » Camille ne ressemble en rien à Audrey Tautou, elle est plus petite, plus menue diaphane avec des cheveux en pétard ; « Mon » Franck n’a rien de commun avec Guillaume Canet, il ressemble à mon voisin d’en face –que je ne connais pas- qui marche comme un ours et qui a toujours l’air en colère, mais qui s’illumine lorsqu’il a son gamin ; « Mon » Philibert, a le physique de Croquigol et  la voix de Lambert Wilson et « ma » Paulette, c’est « ma » Thérèse ma chère amie amoureuse des plantes, de la couture et de ses petits enfants.
Bref, vous l’aurez compris, mon imaginaire a pris une telle place dans ce roman, que je n’ai pas envie de perdre mon rêve ^^

Emprunté à la Gazette des souvenirs

Pour finir, quelques extraits de « Franck » dans tous ses états –enfin presque ^^-

[… Ce ne fut qu’un petit gémissement d’abord, comme si quelqu’un venait de le pincer, puis tout son corps le lâcha. Il se mit à trembler de la tête aux pieds, sa poitrine s’ouvrit en deux et libéra un énorme sanglot.  Il ne voulait pas, il ne voulait pas, putain. Mais il n’étai plus capable de se contrôler. Il pleura comme un gros bébé, comme un pauvre naze, comme un mec qui s’apprêtait à dézinguer la seule personne au monde qui l’avait jamais aimé. Qu’il avait jamais aimée…]
[… Alors qu’elle se retournait, tranquillement, l’esprit encore embrumé et les mains dans les poches, elle sursauta et ne put s’empêcher de pousser un petit cri idiot.
Un grand type, tout de cuir noir vêtu, botté et casqué se tenait juste derrière elle.

-Euh, bonjour… finit-elle par articuler.
L’autre ne répondit pas et tourna les talons.
Il avait enlevé son casque dans le couloir et entra dans la cuisine en se frottant les cheveux :
-Hé Philou, dis voir, c’est quoi la tantouse dans le salon, là ? C’est un de tes copains scout ou quoi ?
-Pardon ?
-Le pédé qu’est derrière mon canapé…

Philibert, qui était déjà passablement énervé par l’ampleur de son désastre culinaire, perdit un peu de son aristocratique nonchalance :
-LE pédé, comme tu dis, s’appelle Camille, rectifia-t-il d’une voix blanche, c’est mon amie et je te prie de te comporter en gentleman car j’ai l’intention de l’héberger ici quelque temps…
-Oh, ça va… T’énerve pas comme ça… C’est une fille tu dis ? On parle bien du même lascar ? Le petit maigrichon sans cheveux ?
-C’est une jeune fille en effet…
-T’es sûr ?
Philibert ferma les yeux. …]

[… Il se laissa tomber à ses pieds et s’adossa contre le radiateur.
-Ça va ?
-Mmmm.
-Qu’est-ce que tue fais ?
-…
-Tu fais la gueule ?
-…
Ils se tinrent par la barbichette pendant un bon quart d’heure puis il se frotta la tête, ferma les yeux, soupira, se décala, un peu pur se retrouver bien en face d’elle et lâcha d’une voix monocorde :

-Ecoute-moi, Paulette Lestafier, écoute-moi bien : « Tu vivais seule dans une maison que tu adorais et que j’adorais aussi. Le matin, tu te levais à l’aube, tu préparais ta Ricoré et tu la buvais en regardant la couleur des nuages pour savoir quel temps il allait faire. Ensuite, tu nourrissais ton petit monde, c’est ça ? Ton chat, les chats des voisins, tes rouges-gorges, tes mésanges et tous les piafs de la création. Tu prenais ton sécateur et tu faisais leur toilette et tes fleurs avant la tienne. Tu t’habillais, tu guettais le passage du facteur ou celui du boucher. Le gros Michel, cet escroc qui te coupait toujours de biftecks de 300 grammes quand tu lui en demandais 100 alors qu’il savait très bien que tu n’avais plus de dents… Oh ! Mais tu ne disais rien. Tu avais trop peur qu’il oublie de klaxonner le mardi suivant …][…  « C’est vrai, je ne t’appelais pas, mais je pensais à toi tu sais … Et, à chaque fois que je revenais te voir, je n’avais pas besoin des rapports de la sainte Yvonne qui me prenait à part en me tripotant le bras pour comprendre que tout ça fichait le camp… Je n’osais rien te dire, mais  je le voyais bien que t’étais plus aussi coquette, que tes cheveux avaient une couleur vraiment bizarre et q ta jupe était à l’envers. …][… et que tu te cognais partout… Oui, ne me regarde pas comme ça, mémé…] Je les ai toujours vus tes énormes bleus que t’essayais de cacher sous tes gilets…][…

Elle le regardait interloquée.
-Voilà c’est bon. J’ai dit tout ce que j’avais sur le cœur et maintenant, j’arrive plus à me relever parce que j’ai mal au c… aux fesses. Alors ? Qu’est-ce que t’es entrain de coudre, là ?

-C’est toi, Franck ? C’est bien toi ? C’est la première fois de ma vie que je t’endends causer aussi longtemps… Tu n’es pas malade au moins ? …]

Voilà, je m’arrête. Sinon, je vais vous recopier tout le livre ^^
Bon dimanche et bonne semaine à tous.
Je suis entrain de vous préparer un petit jeu, mais j’hésite encore ! Alors … Patience et à bientôt 
Publicités
commentaires
  1. ermite-athee dit :

    Salutations de la nuit ma belle……
    « l’artiste »? Ben comme toi:L’artiste a aimé « ensemble c’est tout  » ,plus que les autres livres de A.Gavalda ….Je crois que je sais pourquoi…..et c’est la même chose pour « Mistouflette » je crois: C’est parceque ce livre est l’histoire (comme tu le dis) de paumés de la vie, paumés qui une fois réunis se recontruisent…Ont à nouveau envie de vivre……Et çà ,moi et Miss ,c’est notre passé nous nous y sommes retrouvés chacun à notre façon…..
    Bisous portes toi bien
    F.

    • Réjanie13 dit :

      Comme quoi, jai bien fait d’insister 😆
      Sinon je serais passé à côté de quelque chose

      Bisous l’artiste et bon dimanche sous la couette ^^

      • ermite-athee dit :

        Voilà,de toute façon,le jour où tu n’insisteras plus ??????? Les poules autont des dents lol
        Bon dimanche à toi de même ,moi ,oui,surement sous la couette vu le temps :Vent froid et pluie toute aussi froide brrrrrr!
        Bisous

        • Réjanie13 dit :

          Je vais tenter de faire la grasse mat, si ma mère et/ou ma fille ne me téléphone pas aux aurores.
          Ma mère est totalement à la masse. Il y a peu elle s’est fait voler son porte-monnaie avec à l’intérieur sa carte bancaire + son code secret.
          Ils ont fait une razia (3910€).
          ça la perturbe pas mal et elle perd un peu plus les pédales que d’habitude. Elle est en boucle et me fait répéter des millions de fois les mêmes choses, ça me fatigue un max 😆
          Bisous

  2. ermite-athee dit :

    Tu prends çà avec bonne humeur dis donc! çà fait une « belle somme »! J’admire toujours la pêche que tu as (encore là en parlant de ta maman) …..Allez,bon courage passes un bon dimanche smack !!!

    • Réjanie13 dit :

      En ce moment, j’ai beaucoup de mal à prendre du recul, car je suis fatiguée et très énervée avec mon boulot alors j’ai un peu moins de patience qu’il ne faudrait.
      En même temps, je me dis que, l’on a la chance que ce n’est pas « vital » pour elle . Quand c’est arrivée à mon amie Thérèse ils lui ont taxé plus 4000€, sa retraite était de 1100€. Pour elle c’était vraiment vital avec ma mère nous lui avions prêté 850€ de son loyer le temps que la banque régularise tout.

      voici un exemple des passes d’arme avec ma mère en ce moment.
      Hier on est allé à la caisse d’épargne et on a quasiment vidé son compte épargne pour renflouer l’autre qui a été vidé -sur ce compte elle reçoit sa retraite de la SS qui passe dans sa totalité dans des prélèvements.. impôts, mutuelle, auxiliaire de vie,assurances… – .
      Je lui en avais parlé déjà toute la semaine et je lui ai téléphoné à 7h30 pour qu’elle se lève, se lave et déjeune. Finalement à 11h00 on a décollé …
      Elle m’a passé 20 coups de téléphone mini me demandant où nous allions, pourquoi nous y allions, pourquoi nous devions tirer de l’argent, comment « ils » avaient fait pour lui vider son compte. J’ai fini par m’énerver et l’envoyer aux plumes, mais tu crois … Quand on a expliqué à la dame au guichet l’opération que l’on voulait faire, ma mère a rajouté : »Oui, figurez vous, « qu’ils » m’ont vidé mon compte !!! je ne sais pas comment ils ont pu faire … 😥

      ET c’est ça depuis lundi dernier date de la découverte du vol pfff, c’est épuisant 😆 mais bon je fais avec, ai-je bien le choix d’ailleurs

      Allez je parts voter 😉
      Bon reveil

  3. Asphodèle dit :

    Tu as raison de ne pas regarder le film ! Je l’avais bien aimé mais il avait détruit mon « imaginaire » comme tu le dis sur l’image que je me représentais des personnages ! J’ai le même problème avec Tonino Benacquista dont j’ai adoré un livre et détesté le dernier, mais j’ai l’intention de perséverer…
    Sinon, dur pour ta maman, bisous♥

    • Réjanie13 dit :

      Depuis que j’ai renoué avec la lecture -il est vrai que j’ai des horaires de m… et que je n’ai que rarement le loisir de pouvoir regarder un film depuis le début ^^- je ne regarde que rarement des films, car je suis passive devant un film et que ça ne me convient pas en ce moment. J’ai la cafetière en permanence en ébullition alors je n’arrive pas à m’isoler le temps d’un film et je déconnecte de l’écran pour passer à autre chose mentalement. Donc au final, souvent « j’écoute la télé » en faisant autre chose et lorsque un mot ou un musique capte un peu plus mon attention, je me pose et je regarde ^^
      Bon je me répète mais, je parts voter. Ce soir contrairement à mes habitudes, je n’irai pas faire scrutateur, je suis trop naze là, je vais me réserver pour le second tour
      Bisous et bon dimanche

  4. marie-ne dit :

    Un Bisous et pis ça :
    http://mavoie2958.wordpress.com/?s=anna+gavalda

    Heureuse que tu ais pu lire enfin « Ensemble c’est Tout », et que tu ais Aimé.
    Bisous.

    • Réjanie13 dit :

      C’est ta faute et celle de Francis, si je ne l’ai pas lu plus tôt. Vous en avez trop parlé et à ce moment là tout le monde en parlait et ça faisait trop de « bons » comm pour ce livre pour que je ne sois pas méfiante 🙂
      Et en plus si je l’ai lu c’est par « erreur » car dans l’étagère qui comprenait les « D » je ne m’attendais pas à trouver « G »avalda 😆 Du coup, j’ai lu la 4eme de couverture en biais pour pas changer et ce n’est qu’à la maison en débalant les course que le nom de l’auteur m’a sauté à la figure ^^
      Hyper méga blanche Nini

      Bisous mistouflette

  5. marclefrancois dit :

    Ah, moi j’avais adoré « J’aimerais que quelqu’un m’attende quelque part », mais pas du tout aimé ses autres romans… J’ai trouvé qu’elle ne se renouvelait pas et se complaisait dans certains clichés à la longue un peu lassants… Dans le domaine de l’émotion, il y a d’autres auteurs qui me touchent beaucoup plus. Par exemple Andreï Makine, c’est abosulement magnifique!!!

    • Réjanie13 dit :

      bonjour François Marc, bienvenu dans mon humble demeure ^^

      C’est drôle comme en fonction des lecteurs, la réputation bonne (ou mauvaise) s’établit sur une lecture. comme tu as pu le constater, c’est l’inverse pour moi ^^
      Je ne connais pas du tout Andreï Makine que me conseillerais-tu pour une première approche ?

      Je passe te lire, si je peux, car pas de lien pour venir te rendre visite. Dommage dès que je trouve 5mn, maintenant que je t’ai repéré sur le net

      Merci pour ton passage malgré tout

      • marclefrancois dit :

        Tu n’as pas le lien vers mon blog? (Tu peux taper Marc Lefrançois). d’Andréi Makine, tu peux lire « La femme qui attendait ». Je sais que « Le testament français » est plus célèbre, mais « La femme qui attendait » m’a profondément touché et je pense que tu devrais beaucoup aimer!

        • Réjanie13 dit :

          Et bien apparemment, le lien ne se fait pas vers ton blog, mais j’ai trouvé grâce à Mister Google ^^
          Merci pour ton conseil, je vais le mettre dans la liste des livres à lire.

          Bon W.E.

  6. marieliane dit :

    Et bien dis donc j’ai pris un sacré retard pour te faire des commentaires…mille excuses j’étais en vacance!!! Bisous
    Roberte

  7. marieliane dit :

    Merci de ton petit message…. j’ai eu un très bel après midi… une visite surprise… une de mes amie de Grenoble et son mari que je n’avais pas revu depuis 6 ans. Nous étions très heureuses de nous retrouver. Et, en ce moment, je viens de me replonger dans mes anciens billets de blog des années précédentes à l’époque ou j’avais plus d’inspirations qu’aujourd’hui ! Bonne nuit.
    Bisous
    Roberte

    • Réjanie13 dit :

      Tu sais, je crois que par moment il faut faire une pause, car le blog ça use l’inspiration à un moment donné.
      Et puis, c’est important de faire autre chose aussi, car je crois que ça permet de pouvoir recharger de nouvelles idées.
      Bon les garçons viennent d’arriver d’Espagne alors je vais leur servir à manger et dodo coucouche panier car demain… boulot

      Bisous ma belle, prend soin de toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s