LES PLUMES 43 d’Asphodèle

Publié: 24 avril 2015 dans Non classé
Tags:

logo-plumes-aspho-4-c3a8me-tirc3a9-du-tumblr-vanishingintoclouds[1]

Voilà j’ai passé le pas aujourd’hui, je me lance dans l’écriture d’un texte en rapport avec les mots collectés par Asphodèle

Je n’arrive pas à faire suivre le lien du coup, voici ci-dessous les deux articles concernés par cette opération ohhhh combien périlleuse pour moi ^^

https://leslecturesdasphodele.wordpress.com/2015/04/20/les-plumes-43-la-collecte-davril/

https://leslecturesdasphodele.wordpress.com/2015/04/20/lles-plumes-43-resultats-de-la-collecte-pour-desir/

Pour le règlement venez cliquer ici 

Maintenant voici mon texte, soyez compréhensifs, car l’exercice m’a paru infaisable ^^

Les rides du lion bien apparentes et des étincelles dans le regard de l’enfant étaient autant de preuves si nécessaire qui laissaient apparaître le déplaisir du petit garçon à attendre avec son père de passer chez le médecin. Il faisait beau, le printemps était dans la ville, les arbres de Judée donnaient à voir une allée rose vif à perte de vue et eux ils faisaient le pied de grue dans cette salle remplie de vieux poussifs !!!

Son père avait promis qu’ils monteraient avec le tramway à Montjuic.

Si son père l’entendait il lui dirait « mais non ce n’est pas un tramway Paquito c’est  un téléphérique ! Qu’est ce que ça peut faire qu’il se trompe ? Ce n’est pas la première fois… Il ne se rappelle jamais du vrai nom, mais toujours est-il qu’il a envie d’aller à Monjuic, Grimper sur le mur, se tapir sur le rempart  du fort et regarder les bateaux dans la brise écrire des circonvolutions dans les eaux sombres du port.

Il avait la velléité de visiter cette montagne dont son père lui parlait si souvent comme étant LE terrain de jeu de son enfance. Pour lui, c’était une aventure, un voyage dans l’inconnu. Il rêvait de voir les mouettes valser aux dessus des chaluts avec gourmandise,  attendant les restes de poissons rejetés à la mer par les pêcheurs.

Il vibrait d’impatience, rêvait de conquérir le monde.D’abord, un jour, quand il serait grand il monterait sur le doigt de Christophe Colomb et de là il verrait l’Amérique. Chaque fois qu’il racontait cela , son père s’étouffait de rire et sa mère grondait en lui disant « Paquito ne raconte pas n’importe quoi, tes amis vont se moquer de toi. » Elle pouvait appliquer tant qu’elle voulait la censure, il savait qu’un jour il irait sur le doigt de Colomb.

Perdu dans ses pensées,il dessinait avec la pointe de sa chaussure des volutes sur le carrelage de la salle d’attente quand le docteur vint les chercher. « Paquito, lui dit-il en lui tendant une espèce de peluche oiseau informe, montre-moi sur le Curro où est-ce que tu as mal quand tu tousses »

« Mais quel débile, je ne suis plus un bébé j’ai 8 ans pensa Paquito et son oiseau … il n’est pas prêt de prendre son envol avec une crête et un bec arc-en-ciel n’importe quoi !!! »

Malgré tout du doigt il indique la poitrine de l’oiseau. Le docteur l’ausculte, le fait tousser puis au bout d’un moment qui lui semble une éternité, déclare au père « Paquito fait une allergie au pollen de toute évidence, il faudra lui faire des compléments d’examens pour trouver quels sont les pollens en cause ».

En sortant de chez le médecin, son père déposa avec amour, un baiser sur le front de Paquito et lui dit. « Que penses-tu d’aller boire un bon chocolat dans la colonne de Colomb ? et puis ce soir, il y aura moins de pollen et nous pourrions aller à Montjuic, Tu verras de nuit c’est magnifique les lumières sur le port et puis tu pourras admirer les fontaines lumineuses avec le ballet éphémère des jets d’eau qui te rempliront de souvenirs … Qu’en dis-tu ? on s’organise ou on rentre à la maison ? … »

Paquito serre fort la main de son père.. . Il est à nouveau plein d’espérances et de rêves pour l’avenir la soirée sera fantastique… « On va à Colomb !!! »

 

Publicités
commentaires
  1. marieliane dit :

    Et bien dis donc te voilà prête à nous écrire un livre tu as de l’imagination et du talent bravo Réjanie. Bisous Roberte

    • Réjanie13 dit :

      Merci Roberte, Oh que non, je ne suis pas prête à un tel exercice 😆
      Déjà poser ces quelques lignes a été un exercice très dur à faire pour moi, mais au bout du compte, je suis assez contente d’avoir essayé et je crois que je recommencerai 🙂

      Tu devrais t’y essayer ma belle, je suis sûre que tu nous apporterais de beaux textes

      • marieliane dit :

        Réjanie je n’ai pas ce don …on me propose parfois de me mettre dans un groupe d’écriture mais je refuse. Grâce à un ami pour le citer Fripon, j’ai commencer à écrire des poèmes et j’aime bien. Mais j’aime encore mieux écrire dans mon petit monde imaginaire où je suis tellement en phase avec mes mots.
        Je vais te suivre de très près Réjanie. Passe de temps en temps sur mes pages un petit commentaire de toi me ferait plaisir. Bisous. Roberte

  2. […] Modrone-Eeguab, Cériat, Pascal Bléval, Mélusine80, Les mots d’Isabelle, Astrid-Toinette, Réjanie, EmilieBerd, Fred Mili-Choupi, Carnets Paresseux. Bizak, Martine Littér’auteurs, […]

  3. Lilousoleil dit :

    Rêver dans la salle d’attente des médecins, on n’a rien de mieux à faire !
    avec le ourire

  4. Tentative réussie ! Comme quoi, il faut se lancer… Bravo et bonne fin de semaine à vous 😉

  5. Marlaguette dit :

    j’aime beaucoup les réflexions de cet enfant face aux adultes. Bravo ! Tu t’en sors très bien !

  6. modrone dit :

    Infaisable et pas mal fait du tout.Bravo.

    • Réjanie13 dit :

      Merci Modrone, ça fait un bout -voir plusieurs années- que je lis sans oser me lancer car l’exercice est périlleux
      Je suis finalement assez contente que la visite de Paquito à Barcelone avec son père soit du goût d’un bon nombre ^^

  7. Belle évocation bien sentie ; ça valait la peine de se lancer !
    et maintenant, (d’ici les prochaines Plumes ?) la suite 🙂

  8. Bravo pour ce joli texte 🙂 C’est ma première aussi aux plumes d’Asphodèle et je comprends tout à fait, les mots nous inspirent tellement de choses 🙂

  9. Asphodèle dit :

    Quelle essai transformé ! On sent que tu as des choses à dire et ta sensibilité fait le reste ! Ce petit Paquito m’a émue, son père aussi et leur balade chez le médecin qui se transforme en voyage à la « Colomb »… J’espère bien que tu réitèreras ! 😆 Bises et belle fin de journée !
    Quant aux salles d’attente…on ne les aime pas mais elles peuvent être sources d’inspiration : on s’y ennuie tellement ! 😆 (prends soin de toi)…

  10. emilieberd dit :

    C’est très agréable de se balader dans la tête de Paquito!
    J’ai eu peur que ce soit quelque chose de grave…J’étais soulagée que ce ne soit qu’une allergie! Bon c’est dur à supporter mais je m’attendais à pire!

  11. bizak dit :

    Autant tu paraissais craintive au début à te lancer pour faire un texte, autant tu sors une grande merveille! vraiment magnifique et le sujet de l’enfant avec son père, j’ai vraiment adoré! Bonne journée.

    • Réjanie13 dit :

      Merci Bizak, ça me conforte dans l’idée qu’il faudra que je tente à nouveau, même si cet exercice m’a paru très difficile à faire ne serait-ce que pour caser tant de mots.

  12. monesille dit :

    Un essai réussi ! c’est fluide, ça se lit tout seul et le dialogue intérieur de l’enfant est bien retranscrit. Bravo;

  13. martine27 dit :

    Elle est très charmante ton histoire, il faut laisser l’imagination des enfants travailler c’est très bien vu et raconté !

    • Réjanie13 dit :

      Merci Martine, mais comme je le racontais à je ne sais plus qui 😦 -je n’ai aucune mémoire :lol:- c’est un peu l’histoire de mon père avec la statue de Colomb qui est en filigrane ici

  14. mariejo64 dit :

    quel plaisir de penser à Barcelone grâce à ce texte ! J’espère que l’allergie dont souffre Paquito, le coquin petit garçon, ne l’handiquapera pas trop, je lui souhaite de bons chocolats chauds sur la rambla qui mêne à la colonne de Colomb. Tiens, je penserai à lui en juillet et peut-être que je croiserai sa route !

  15. Celestine dit :

    Très jolie histoire, pleine de belles trouvailles.
    Bravo Rejanie, j’aime beaucoup ton pseudo !
    ¸¸.•*¨*• ☆

  16. soene dit :

    La première fois c’est toujours comme ça 😉
    Réjanie, tu verras, tu vas devenir addict et tu feras partie bientôt de celles qui voudraient des Plumes hebdomadaires 😆
    Une histoire bien racontée, tout l’monde est d’accord avec moi !
    Bises de Lyon

    • Réjanie13 dit :

      Merci Soène, mais bon d’ici à devenir une addict hebdomadaire …. va falloir patienter un peu je crois 😀

      Car entre « pondre » quelque chose direct et inclure un tas de mots dont on ne sait que faire il y a un viaduc que j’ai du mal à franchir, mais bon faut que je reste honnête, j’ai bien aimé l’exercice c’est le volume qui m’a terrorisé et plus particulièrement les velléités qui m’ont vraiment mais alors vraiment profondément agacées 😉

  17. Ghislaine dit :

    Mais j’étais sure d’avoir laissé un commentaire sur ton récit
    car je l’ai deja lu ! j’ai du oublier, j’en lis tant ! tu me pardonneras hein ??

  18. Fred Mili dit :

    En tout cas c’est sympa et bien écrit ! Une catalane ?

    • Réjanie13 dit :

      Non pas Catalane Fred, mais mon père était un pur produit Barcelonais qui a traversé les Pyrénées sur les fesses poussé les troupes de franco comme des millions de réfugiés espagnols 😉
      Il a fallu que j’attende 1975 pour pouvoir mettre les pieds sur la terre de mes ancêtres et peut-être à cause de ça, je me sens totalement française

      • Fred Mili dit :

        Je connais bien ça, j’ai été marié à une descendante de Catalane. Sa mère et ses parents ont passé la frontière en 1936 et se sont installés dans le Sud tout d’abord. Jusqu’en 1975 il était interdit de parler le Catalan. Ola que tal ! 😉

        • Réjanie13 dit :

          Bien y tu ?
          Le catalan ? Non, ses parents étant valencien et andalous ça n’a pas été sa préoccupation première, par contre la perte de liberté d’aller et venir comme il voulait et où il voulait dont notamment dans un pays qui était le sien et qui finalement ne l’était plus après plus de 40 ans d’expatriation

  19. Val dit :

    Pour une première c’est plus qu’une réussite ! Il est mimi Paquito. C’est poétiquement écrit, j’aime beaucoup ton style…
    Belle journée ensoleillée 🙂

    • Réjanie13 dit :

      Merci Val tous vos commentaires, me donnent envie de recommencer c’est sûr
      Je vais finir par devenir addict aux compliments à cette vitesse et après pourrait plus m’en passer voilà 😆

  20. merquin dit :

    Coucou, quel beau texte! J’aime Paquito et son imagination ! Et ça fait vraiment de beaux souvenirs que tout ça ! Bravo pour ce joli texte léger et sensible! Et bienvenue. Boujoux.

    • Réjanie13 dit :

      Merci Merquin,
      J’ai bien aimé l’idée de faire partager un moment de complicité entre un père et son enfant. Quel sera le meilleur souvenir pour Paquito ? Avoir passé une journée seul avec son père ou être allé à Colomb ou à Montjuic ?
      Vaste question

  21. dimdamdom592013 dit :

    J’ai beaucoup aimé. Après lecture on ferme les yeux et on n’a aucun mal de voir le petit Paquito dans la salle d’attente faisant des volutes avec ses chaussures. Je l’imagine bien comme sur cette image :

    Je t’encourage vraiment à retenter l’expérience et comme le dit Soène tu seras vite accroc 😉
    Bises amicales.
    Domi.

    • Réjanie13 dit :

      Merci Domi, ces encouragements me donnent envie de tenter à nouveau ma chance dans la prochaine vague de mots.
      Toujours est-il que je trouve, pour ma part, le texte plus que maladroit donc vos avis sont importants à lire

      PS : Oui, je l’imaginais un peu comme ça mais en couleur et puis j’ai aussi l’image du papa qui va bien avec 😉

  22. Christiane 34 dit :

    Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître ….Bravo,
    J’ai adoré,
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s