Les plumes 45 d’Asphodèle

Publié: 24 octobre 2015 dans Non classé
Tags:

Je pense être en retard, mais tant pis, je l’édite malgré tout car j’ai trop galéré pour arriver à ce résultat bien médiocre je le concède

Pour connaître les modalités et les mots cliquer IcI et pour connaître le règlement

logo-plumes-aspho-4-c3a8me-tirc3a9-du-tumblr-vanishingintoclouds[1]

Pas de bol, j’ai abandonné le bus pour le train et depuis il y a des grèves ferroviaires à n’en plus finir !!!

Je suis dans une impasse, c’est un véritable déchirement car je ne peux pas prendre un nouvel abonnement pour le bus avant un an. J’ai redoublé d’inventivité, d’idées, de feintes mais rien n’y fait … J’ai usé l’encre de mon imprimante à faire des courriers. J’ai déployé ma plus belle plume, mais malgré toute mon énergie à essayer de me faire entendre rien n’y a fait …

Enfin à bout d’arguments, je leur ai même fait  une poésie pour faire rimer dénuement et abonnement, réveil et sommeil ou encore, usure et torture … Mais Pensez-donc…  s’il y avait des poètes à la Airatipi ou à la Cenesefeu ça se saurait.

J’ai beau essayer d’embellir le quotidien par des accès de bonne humeur, des troppleins de feintes plénitudes « Je vais bien ♫♪, tout va bien ♪♫ » en me persuadant que l’on pouvait gérer le besoin juste par la pensée…rien n’y a fait

Au bout de quelques semaines à passer mon temps à frissonner sur les quais vides d’une gare désertée, au fur et à mesure  de l’endurcissement du conflit. Je sentais ma détermination s’émousser

L’absence de compassion des grévistes vis-à-vis de nous les travailleurs du privé, pris en otage d’un côté et menacés de licenciement pour retards répétés de l’autre côté, me faisait craindre de me retrouver rapidement dans la situation des SDF ou des drogués obligés de se réchauffer sur les bouches de métro ou dormir dans les couloirs désaffectés.

J’en avais assez de me rationner sur les cigarettes, le petit noir ou les tic-tac pour palier au surcoût du transport ! J’ai enfin pris la décision qui devait embellir ma vie plus durablement !!! Je me suis achetée un vélo électrique et suis devenue libre et indépendante !!! Youpi ! C’est fini les galères ferroviaires et tant pis pour la régie des transports en commun s’ils m’ont perdu comme usagée, ils n’avaient qu’à changer leur règles au lieu de croire qu’ils pouvaient nous punir indéfiniment

Vive la petite reine !!! Depuis je pédale (modérément) nez au vent, faisant fi des intempéries et heureuse de mon investissement

9z6vqpdo[1]

Publicités
commentaires
  1. […] Modrone-Eeguab, Nunzi. DimDamDom59. Cériat. Carnets Paresseux, La Katiolaise. Lilou Soleil. Réjanie 13, Eva and Family, […]

  2. mariejo64 dit :

    Je suis bien contente de vivre loin des grandes villes et de n’être tributaire d’aucune de ces sociétés ferroviaires ou routières ! Quant à ce texte, il est loin d’être médiocre et j’ai pris grand plaisir à le lire. Bon, maintenant, il faudrait pédaler ! Un vélo électrique… je vais en commander un pour remplacer le VTT que mon mari m’oblige à enfourcher quelquefois pour le suivre sur des sentes pas toujours confortables ! Aïe ! Sera-t-il d’accord ? Il a l’habitude de rouler en tête, ne va-t-il pas se vexer si je le double dans les montées ? 😀 J’en ris déjà, grâce à toi !

  3. Asphodèle dit :

    Il eût été vraiment dommage que tu ne le publies pas ce texte ! Tu m’as fait rire alors que l’on sait ces situations pas drôles du tout voire dramatiques quand elles peuvent amener un usager à être licencié pour retards indépendants de sa (bonne) volonté ! Génial le vélo électrique, je n’ai pas droit au vélo mais je vais me renseigner pour les électriques, va savoir ! J’aimais tellement ça le vélo ! Bises ma belle et bon week-end, nez au vent, tout schuss !!! 😆

  4. […] Modrone-Eeguab, Nunzi. DimDamDom59. Cériat. Carnets Paresseux, La Katiolaise. Lilou Soleil. Réjanie 13, Eva and Family, Janick. MONESILLE. L’OR ROUGE. […]

  5. Marlaguette dit :

    Voilà une belle manière humoristique et légèrement grinçante d’aborder le mécontentement de certains, gréviste ou usagé…

  6. Ceriat dit :

    Tu as bien fait de le publier ton texte, il est fort sympathique. 😀

  7. celestine dit :

    Jolie chute ! enfin…fais attention aux chutes à vélo, quand même !
    ¸¸.•*¨*• ☆

  8. Valentyne dit :

    le vélo quand il pleut c’est rude 😉
    bon je file prendre mon bus ….

  9. Trigwen dit :

    Un excellent texte dans lequel tu décris parfaitement ton dégoût des transports en commun parisien, un rejet déclenché par le mépris des grévistes qui veulent toujours plus et ne défendent que leurs privilèges en se moquant totalement du mal qu’ils font aux autres salariés.
    Ta réaction est celle d’une cliente excédée plus qu’une usagère.Je ne dis pas comme eux usagère car cliente est un gros mot pour ces messieurs du service public qui ne sont pas autant au service du public que ça quand ils se mettent en grève.
    En somme tu te lâches et fais une colère justifiée. Une colère qu aboutit à cet achat de vélo électrique qui a deux conséquences : tu trouves le plaisir d’être libre et non plus dépendante de syndicats extrémistes qui se moquent de toi et tu annonces ouvertement que S.N.C.F. et R.A.T.P. ont perdu une cliente. Une cliente parmi tant d’autres qui ont choisi de boycotter ces transports qui cèdent devant une minorité passéiste. Deux établissement publics qui ne doivent plus s’étonner de perde de l’argent puisque leur plus fidèles abonnés préfèrent les déserter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s