Archives de la catégorie ‘Voyages’

Rire ou Sourire

Publié: 18 mars 2013 dans Divertissement, Non classé, Voyages

J’ai reçu cette série de Pub par messagerie

Je viens partager car ça m’a bien plu

Balade sur le canal de Briare

Publié: 7 octobre 2012 dans Balades, Voyages

Notre but de balade était le pont-canal de Briare et une promenade en bateau sur le canal. Cet ouvrage se situe à moins de 20 kms de Rogny les sept écluses.
C’est donc tout à fait naturellement que nous sommes partis le matin en direction de Briare faire notre balade sur le canal de Briare dans un bateau restaurant du type bateau mouche.
Pour ma part, j’ai été déçue. Car contrairement aux bateaux mouches parisiens, celui-ci était complètement fermé et il n’y avait qu’une toute petite passerelle à l’arrière du bateau pour aller profiter d’une vue toute relative. De plus le bateau était bondé de client en sortie dominicale et dont la promenade n’avait rien de touristique et dans ce lieu clôt le bruit des discussions était infernal.
Le canal est bordé d’arbres alors cela rend la seule vue latérale toute relative.
Mais pour autant il ne faut pas bouder le plaisir, nous avons passé plusieurs écluses et j’ai trouvé ça magique ^^. Le franchissement d’écluses…  c’était une première pour moi, j’ai trouvé l’expérience ludique.

Le canal de Briare a été créé grâce à Sully entre 1604 et 1642. Ce fut le 1er canal de jonction construit entre Loire et Seine qui a permis de développer le commerce fluvial.

Le pont-canal de Briare a été construit pour franchir la Loire, c’est une prouesse architecturale car il mesure 662 m. A ce propos, il est resté pendant de longues décennies le plus long pont-canal d’Europe et il n’a été détrôné qu’en 2009 par celui de Magdebourg au dessus de l’Elbe en Allemagne.  
Il a été conçu par l’ingénieur Léonce-Albert Mazoyer. Sa gouttière métallique et son tablier ont été réalisé par Daydé et Pillé, les 15 piles (dessin compris) du pont, en forme de proue de bateau (pour donner moins de prise à l’eau)  ainsi que les fondations  ont été réalisé par l’entreprise Eiffel.
En juin 1940, pour ralentir l’avancée des allemands, les français ont détruits les voies de communication. Les 2eme et 3eme travées du pont canal ont été sabotées  le 17 juin . Il fut reconstruit en 1941 à la demande de l’occupant par la société Daydé et Pillé mais bombardé en juin 43.
Lors de sa construction, on installa des turbines qui fabriquèrent l’électricité dans les lampadaires qui longent le pont (au lieu de les alimenter au gaz comme il était d’usage à l’époque)

A l’entrée du pont, de chaque côté, une sculpture en fonte représentant une chimère sur la proue d’un navire protège le pont des mauvais coups du sort. Au dessus, une plaque de marbre annonce toutes les villes desservies par le canal.

Ci-dessous quelques photos que j’ai prises lors de la balade en cette belle journée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Si vous êtes curieux et voulez tout connaître du canal cliquez sur ce lien http://www.jph-lamotte.fr/files/Plais-hist_briare_pc1.htm,allez-y lisez l’histoire du pont canal raconté par un ancien éclusier amoureux de l’histoire du fluvial Bruno Vidal, c’est magnifique.

Un puzzle du canal de Briare (il est beaucoup plus petit que le cadre dans lequel il se trouve ^^)

http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?article1089

Mes autres recherches

http://www.planete-tp.com/article.php3?id_article=641
http://fr.structurae.de/structures/data/index.cfm?id=s0002027

Balade dans les côtes d’Armor

Publié: 20 avril 2009 dans Voyages

J’ai passé un gros week-end dans les côtes d’Armor chez une amie que j’aime très fort c’est un peu ma seconde fille. Et en plus du bonheur de passer quelques jours avec elle, j’ai eu beaucoup de chance, il a fait un temps magnifique !!!
 
Qui c’est qui dit qu’y pleut toujours en Bretagne ???? C’est ti pas moi des fois ???? Noooooooooooooooooooooooon je n’oserai pas hihi

 

 

Le train m’a déposé à Saint Brieuc et après avoir pris ma voiture de location je suis partie visiter le port de St Brieuc « Le Légué ». J’ai trouvé un très joli coin dans les terres et surplombé par le pont de l’autoroute. Je vous avouerai que ce pont m’a impressionné et du coup j’en ai fait des clichés avant d’aller me promener le long de la berge.

Vous rendez-vous compte que le duc Jean V a offert ce port à sa femme Jeanne de France au XV ème siècle ! Il traitait essentiellement le sel et la toile de lin, mais il n’est qu’un petit port qui s’assèche aux marées et ne peut recevoir de bateaux à gros tonnages. Ce n’est que milieu du XIX ème que l’on construit le bassin à flot qui permet aux bateaux d’entrer dans le port quel que soit le temps et quelle que soit la marée. Pour en savoir plus cliquez Ici

 

L’album sur le Légué http://cid-83a569a49b2d04e0.skydrive.live.com/play.aspx/Le%20L%c3%a9gu%c3%a9?ref=1

 

Du port de St Brieuc, j’ai gagné directement Perros-Guirec. Petite ville balnéaire de la côte de granit rose (la bien nommée) était baignée par le soleil et j’ai découvert un port à marée basse. Je ne connaissais pas du tout et j’en ai été émerveillée. Le long de cette belle côte ourlée de rocher d’un rose lumineux serpente le sentier des douaniers de la plage du Trestaou au phare de Ploumanac’h 2h00 de promenade au grand air avec vu sur la belle bleue vous remplit d’extase. Mais ne croyez pas que le sentier s’arrête ainsi. Il prend vie à la fin du XVIII ème siècle au  bord de la baie St Michel pour finir dans la baie de Guérande. Il paraîtrait même qu’un chemin partant de Lannion vous conduirait jusqu’à St Jacques de Compostelle … mais ça c’est une autre histoire à tâter peut-être un jour où le temps ne me sera pas compté …

 

Le diaporama http://cid-83a569a49b2d04e0.skydrive.live.com/play.aspx/Le%20sentier%20des%20douaniers/Le%20sentier%20des%20douaniers.jpg?ref=2 

 

A Perros Guirec, Le bassin à flot du Linkin aurait été mis en œuvre au milieu du XIX ème siècle et le résultat vaut le coût d’œil et le déplacement. Mais pour en savoir plus un site très intéressant concernant cette petite ville bretonne cliquez Ici

 

 

Le diaporama http://cid-83a569a49b2d04e0.skydrive.live.com/play.aspx/Perros%20Guirec/Perroz-guirec%2008.jpg?ref=2

Mais ne quittez pas Perros-guirec sans aller voir le parc des sculptures de Christian GAD à Ploumanac’h et pour avoir des infos sur quelques unes des sculptures présentées dans ce billet cliquez donc Ici

 

 

Le diaporama http://cid-83a569a49b2d04e0.skydrive.live.com/play.aspx/Le%20parc%20des%20sculptures/Parc%20des%20Sculptures%2005.jpg?ref=2

 

 

Et enfin pour clôturer ma balade un coucher de soleil au phare de Ploumanac’h …

 

 

Le diaporama   http://cid-83a569a49b2d04e0.skydrive.live.com/play.aspx/Ploumanac%7C4h/ploumanac%7C4h%2007.jpg?ref=2

J’espère vous avoir fait voyager et vous faire régaler autant que moi

Langeac – Haute Loire

Publié: 12 janvier 2009 dans Voyages

 

 

A l’image de sa région, l’Auvergne, j’ai rencontré, en septembre dernier, dans la ville de Langeac une petite tornade accueillante prénommée Eliane généreuse à l’excès, mais ce que ça fait du bien !!! On en redemande.

 

   

Langeac, est une petite ville de Haute Loire d’un peu moins de 5000 âmes (les langeadois) proche du Puy en Velay, de Brioude ou encore de Saugues. Elle est bordée par l’Allier, on y entre par le pont Alexandre-Bertrand construit entre 1927 et 1929. Elle  est remplie de maisons anciennes avec un cachet bien particulier.    J’y ai vu de très belles portes (j’ai un faible pour les portes)  , de splendides façades et ainsi que la collégiale Saint-Gal  , construite entre le XIV et le XV siècle une véritable splendeur. Le décor montre l’opulence de l’époque ;

Les boiseries sont à tomber  et l’hôtel est magnifique (un petit plus elle est très bien éclairée à l’intérieur et de ce fait on peut bien apprécier toute la beauté du lieu)

 

    

Le général Lafayette –qui a libéré l’Amérique- est marquis de Langeac et en son honneur une fête est donnée tous les ans je crois. Par contre ce dont je ne me souviens pas si c’est le même jour que la Saint Gal, cette fête rappelle les temps inféodés où le seigneur du coin rendait visites à ces sujets et leur lançait des œufs pour les saluer

   

 

Je ne suis restée qu’une grosse journée et Eliane m’a fait faire une superbe balade dans les environs. Elle m’a conduit dans des villages aux alentours qui sont plus jolis les uns que les autres. Nous sommes allées voir une église magnifique Ste Marie de Chazes, visiter le charmant village de Saint Arcons d’Allier, voir l’abbaye de Chanteuges de style roman ou encore visiter Prades son église et admirer son architecture en général

 

 

 

Si vous voulez en voir plus allez vers l’album photo

 

http://www.mairie-siaugues-stemarie.fr/pageLibre0001018d.html

http://www.art-roman.net/chanteuges/chanteuges.htm

http://www.langeadois.com/index.php?page=detail_commune&id=29

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Arcons-d’Allier

http://prades43.free.fr/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prades_(Haute-Loire)

 

 

 

 

 

Lurcy-Lévis dans l’Allier

Publié: 12 octobre 2008 dans Voyages

Suite à ma visite chez un Lurcyquois ami, je vous ai pris quelques photos.

 

En Allier situé dans la forêt de Tronçais, Lurcy-Lévis est une petite commune d’un peu plus de deux mille âmes. Elle est située en pleine nature et les champs sont entourés de de haies et m’ont fait penser à des bocages normands.


J’ai trouvé la campagne magnifique, si verte par rapport à la campagne Aixoise à la même saison. De plus, les pêcheurs doivent se sentir au paradis, car Lurcy-Lévis est entourée d’étangs. En tant que promeneuse, j’ai beaucoup aimé la balade faite sur les berges de l’un d’entre eux (j’ai oublié le nom).

 

Lurcy se trouve dans la forêt de Tronçais (vient du vieux français tronce qui veut dire grosse futaie) et d’après les recherches faites sur internet, elle fait partie des plus belles futaies (une chênaie) d’Europe

Le circuit automobile est assez réputé (il abriterait le plus ancien vélodrome de France 1897), ainsi que le château qui fait partie de la commune, mais ce dont je vous ai ramené des photos, c’est d’un autre joyau de la région, l’église Saint Martin, de type romane et datant du XII ème siècle.

 

Elle est en mauvais état et  c’est fort dommage car c’est une pure splendeur. Elle a été classée monument historique en 1937 et voici ci-dessous la description qui en a été faite par les MH en 1992

 

 

historique

Eglise du 12e siècle, remaniée à diverses époques, qui se compose d’une nef sans bas-côtés, d’un transept et d’un chevet tréflé. La nef semble de construction postérieure à celle du chevet, ou a dû subir des modifications à une époque plus récente. La croisée du transept est couverte par une voûte à oculus du 14e siècle, dont les arcs retombent sur les chapiteaux sculptés des demi colonnes engagées des piles. Le chevet se compose de trois absides demi circulaires, voûtées en cul-de-four, groupées en trèfle et donnant sur un carré voûté en berceau formant le choeur. L’abside orientale est décorée de cinq arcades supportées par des chapiteaux sculptés. Cette disposition de plan est une singularité, s’apparentant à certaines églises très anciennes de Rome, et interrogeant sur les influences subies par l’art roman en Bourbonnais. La porte d’entrée a été remaniée au 15e siècle.

 

 

Voilà un résumé d’une journée très agréable dans le Tronçais, beau souvenir.

Et ci-dessous bien sûr le diaporama de la ballade

 

http://sc1.sclive.net/13.0.1392.0724/Web/Parts/PhotoAlbum/script/slideshow.swf
Windows Live Spaces

Aiguèze

Publié: 4 septembre 2008 dans Voyages

La visite d’un petit cousin espagnol en quête de perfectionner le français, me lance cette semaine sur les routes de notre belle Provence.
Un réel plaisir que de faire visiter la région à ce gamin, car il est curieux de tout. Le week-end dernier et dimanche prochains sont entièrement consacrés à Marseille, qu’il visite avec sa cousine au second degré (ma fille )
Lundi, nous sommes allés faire un petit tour dans les gorges de l’Ardèche. Notre périple a commencé à Pont Saint Esprit et a fini à Vallon Pont d’arc Journée magnifique s’il en est ; et chaleur estivale pour ce premier jour de septembre.
Je choisis aujourd’hui de vous présenter un petit bijoux que nous sommes allés découvrir en surplomb de la rivière l’Ardèche, Aiguèze !!!
 
    
 
Ce petit village médiéval, classé, surplombant l’Ardèche est malgré bon nombre de touriste un lieu calme et reposant. Orienté sur le tourisme il bénéficie d’une situation géographique assez exceptionnelle, mais aussi de la volonté de la population (les aiguézois) de le mettre en évidence.
 
           
 
Bien qu’il borde l’Ardèche, tout comme sa voisine Pont St Esprit, il se trouve dans le département du Gard (chez moi ). Il culmine à 89 mètre d’altitude, occupe une superficie d’environ 20 kms² et avec une densité de 10 habitants au km² en moyenne 200 âmes.
 
                                
 
Ce petit paradis entre Cévennes et Provence abrite un très belle église et son clocher, de jolis remparts crénelés avec un donjon et des tours bien sûr .
 
                   
 
Le "chemin de ronde" laisse apercevoir tout au loin le Mont Ventoux, l’Ardèche qui court à ses pieds ainsi que le joli pont suspendu de Saint Martin d’Ardèche ( construit en 1901)
 
   
 
 
 
         
Témoin des événements tragiques qui ont marqué l’histoire de la commune ( rivalités entre les barons locaux, les comtes de Toulouse et les comtes de Viviers), les tours sarrasines et la forteresse du XIe siècle dominent le village.
Un peu d’histoire, Les tensions pré-citées s’achèvent par la victoire du roi de France lors la croisade contre les Albigeois. Plus tard,lors de la guerre de Cent Ans, la région subit des outrages répétés par les soldats déserteurs ou encore les bandits de grand chemin. En 1388 les « tuchins » (bandes de paysans et artisans se révoltant contre les impôts et les mercenaires présents dans la régions)s’emparent d’Aiguèze. Le souverain fait payer un lourd tribu à la commune en levant une armée puissante et la détruit. C’est ver le milieu du XVeme siècle que la ville renait enfin de ses cendres.
 
Pour en savoir plus sur le château il y a ce lien qui en parle très bien http://chateau.over-blog.net/article-2875261.html
 
 

Aujourd’hui, je suis allée faire une balade aux Sainte Marie de la mer. Je ne suis pas allée, visiter la ville que je connais déjà, mais faire une balade avec le bateau à aube le Tiki III.

La balade dans le delta par le petit Rhône dure une heure et demie.

Balade très agréable temps ensoleillé et chaud, petite brise marine, tout les ingrédients étaient là pour une agréable journée de farniente.

Je mets quelques photos ci-dessous et la suite dans l’album.

Bonne balade

J’ai déjà fait un article sur la Camargue pour ceux ou celles que ça intéresse IcI

En attendant l’arrivée de notre bateau promenade, sont passés ces cayaquistes de mer qui évoluaient très rapidement

L’embarcadère où nous devons embarquet à l’embouchure, dommage je ne peux pas vous apporter l’odeur caractéristique de la camargue

Bon sur ce coup, c’est un peu surfait, on nous amène quelsques bêtes pour pouvoir les voir de près
Une aigrette

Un héron

une mouette

une libellule

Tout le monde cherche la fraicheur

Le bac du sauvage, permet de faire traverser le Rhône à environ 10 voitures en même temps. Et par chez moi à Nîmes on dit (ou on disait) – quand son enfant n’était pas admissible au BAC – à la question Il/Elle a passé le bac Oui … celui du sauvage

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Cassis – Les calanques de Port Miou

Publié: 27 juin 2008 dans Voyages

 

Ma semaine de vacances se finit quel dommage !!! Mais je crois que ce qui en apporte tout le plaisir et le charme c’est que l’on sait que ça va pas durer …

Donc depuis samedi dernier je récupère et je balade avec un ami qui est lui aussi en vacances mais plus longtemps que moi pfff.

Nous avons fait pleins de promenades et entre autres les calanques de Port Miou à Cassis.

 

Ces calanques sont une des plus grandes elle sont magnifiques, ensoleillées pratiquement toute la journée, et particulièrement profondes et bien abritées. Et c’est tout naturellement qu’elles protègent le port de plaisance de Cassis.

 

De part et d’autre de chaque rive, des myriades de bateaux sont ancrés à un ponton de bois qui permet de longer la falaise pratiquement jusqu’à l’embouchure.

De 1900 à 1981 les calanques ont abrité la carrière de Solvay qui a servi à l’extraction de « pierre de cassis » utilisée notamment à la construction du tunnel du Rove, mais aussi dans la fabrication de la chaux ou encore du dentifice. Le calcaire concassé et tamisé était transporté par bateaux au salins de Giraud

 

 

Dans les autres spécificités de ces calanques, cette résurgence (une des plus importantes d’Europe) d’eau douce propre à la consommation a un débit particulièrement abondant. Elle est captée en partie et pourrait alimenter sans problème un partie de la région de basse Provence.

Mais ce qui est visible pour tous est la beauté des lieux.

La force de la lumière dans cet écrin fait d’eau bleue cristalline, de roches blanches et de végétation d’un vert parfois pâle ou parfois intense rend la promenade magnifique et magique.

   

Bonne promenade sur l »album que je vais vous met en ligne

http://pagesperso-orange.fr/rando.13/htm/cassis.htm

Roquefavour

Publié: 16 juin 2008 dans Voyages

Hier premier dimanche depuis des mois que je ne consacre qu’au plaisir.
Grasse matinée, marché à Gardanne, Balade dans le massif de Roquefavour, sieste, cuisine provençale
 
De cette journée il en reste quelques photos de la balade. Le temps était très gris et doux donc très agréable car il ne faisait pas trop chaud.
La suite dans l’album.
 
 

 

 

 

 

 

 


Pour toi Dyanne, Marseille se trouve à 25 kms de chez moi (Aix en Provence) et à environ 800 kms d’où tu seras cet automne (Paris). Je te joins une carte de France où je nous ai située.

 

Maintenant je vais te raconter ce que je sais de cette magnifique église qu’est Notre Dame de la Garde.

Notre dame de la Garde -du nom de la colline qui l’abrite – est construite sur la colline de la Garde qui culmine à 154m

Cette colline a toujours été un poste d’observation. Elle a été d’abord on suppose depuis la Préhistoire un poste de Vigie. Elle devient Relais au XVeme siècle où l’on fait construire un fort. Ce dernier servit d’assise à la basilique actuelle.

Au XIIIeme siècle, est construite la 1er église par un ermite. A cette époque le terrain appartenait déjà au clergé. Au XVIeme siècle elle est déjà un lieu de dévotion pour les marins qui commencent à cette époque à y déposer des exvoto C’est vers le milieu du XIXeme siècle que le lieu de culte devenant trop petit pour tous les pèlerins qui s’y rendent fait que l’on décide d’y construire une grande basilique « La basilique de notre dame de la garde ». C’est à partir de ce moment que cet édifice ne fait qu’un avec la ville. Visible d’où que l’on soit, outre une signe sacré, il dégage également un signe, un appartenance communautaire. « La bonne mère » a été hissée à la place du Campanile en 1870. Elle a été construite dans un style romano-byzantin. L’intérieur a été décoré en mosaïques et de marbre à profusion (elle a été restaurée avec bonheur entre 2001 et 2007) et les exvoto couvrent les murs intérieurs et extérieurs de l’église.

Tous les marseillais vont rendre hommage à la sainte vierge , vont lui demander de l’aide et la remercie lorsque ils sont exaucés. Il n’est pas rare de voir des gens d’obédience différente aller « faire brûler un cierge à la bonne mère »

Quelques chiffres à propos de la statue:

  • Hauteur du piédestal : 12, 50 m

  • Hauteur de la statue : 11,20 m

  • Poids de la statue : 9,796 tonnes

  • Tour du poignet de l’enfant Jésus : 1,10m

 

Maintenant le diaporamas des quelques photos du lieu prises en novembre 2007 et mars 2008 et si vous voulez mieux les voir allez dans l’album

 http://sc1.sclive.net/13.0.1385.0517/Web/Parts/PhotoAlbum/script/slideshow.swf
Windows Live Spaces