Articles Tagués ‘cuisine’


DSCF2073

C’est la saison que je préfère pour cuisiner. Arrive pleins de légumes frais qui ne durent pas dans le temps, mais qui sont un plaisir pour les papilles.

Dès que je vais chez mon producteur, je suis comme un enfant devant un magasin de jouets, j’achèterai tout et il faut que je me freine car sinon, je remplis de trop le frigo 🙂

Je vous avais dit précédemment ce que j’avais fait avec les fèves et bien voilà ce que sont devenu les petits pois ^^ .

Ce coup-ci, j’ai pensé à faire un petit clic et vous pouvez voir que pépère suit à la trace l’assiette 😉

Ingrédients :

  • 1 kg de petits pois frais
  • 150 gr de chorizo (doux ou piquant au choix)
  • 1 grosse échalote fraîche
  • 3 gousses d’ail frais
  • 1 branche de menthe fraîche
  • ½ bouquet de coriandre fraîche (sinon 2 càc de surgelée)
  • Sel / Poivre / huile d’olive
  • 4 tranches de pain rassis (les couper la veille pour le lendemain c’est être sûr que le pain sera sec ^^)

Préparation :

  • Emincer en brunoise l’échalote
  • Egrainer les petits pois et le mettre dans une passoire (réserver les cosses pour faire un velouté)
  • Peler le chorizo et le couper en petits morceaux (style brunoise)
    Dans une casserole, mettre un peu d’huile d’olive et faire revenir à feu moyen (attention de ne pas faire brûler)

    • L’échalote
    • Le chorizo
  • Couper en très fines lamelles 2 gousses d’ail à rajouter dans la casserole lorsque les échalottes sont translucides
  • Avec la 3eme gousses, passer les tranches de pain à l’ail des deux côtés et couper les tranches en petit cubes
  • Emincer grossièrement les feuilles de menthe et de coriandre
  • Rincer les petits pois à grande eau. Baisser le feu pour éviter que ça n’accroche au fond de la casserole
  • Verser dans la casserole
    • Sans les laisser égoutter les petits pois La menthe et la coriandre
    • Saler et poivrer légèrement, couvrir et laisser cuire environ 10mn en surveillant et en remuant régulièrement
  • Pendant ce temps, dans une poêle faire revenir le pain rassis dans l’huile d’olive… (Ne pas laisser brûler ça va très vite ^^), le faire dorer sur toutes les faces, saler légèrement et mettre à égoutter dans un bol sur du papier absorbant.
  • Une fois les petits pois cuits (ils doivent rester un peu croquants) rajouter les croûtons, mélanger et servir immédiatement

 

Publicités

Effeuillage

Publié: 15 mai 2015 dans Aliments et boissons
Tags:, ,

Quand je l’ai vu, bien foutu, massif  et si musclé, je n’ai pu que l’admirer avec une folle envie de le toucher.
Puis, j’ai pas pu m’en empêcher, j’ai envoyé la main et j’ai pris sa queue.  
Elle était ferme et généreuse, ça m’a fait saliver
Du coup, je n’ai pas discuté, j’ai payé et chez moi je l’ai ramené.
Gourmande,  tout doucement je l’ai effeuillé
Au fur et à mesure que je le déshabillais, je voyais apparaître sa peau claire luisante et humide.
Lentement j’ai continué admirative et puis, enfin,  j’ai découvert  sa toison dorée,
Mais dès que j’ai commencé de le raser, il n’a rien dit bien sûr, mais il a commencé à changer de couleur
Et quand d’un coup d’un seul je lui ai coupé la queue il est devenu tout pâle, un peu grisâtre…
Moi , j’avais ce que je voulais mon cœur d’artichaut prêt à se faire ébouillanter alors, au jus de citron je l’ai passé et dans la marmite, je l’ai largué

articaut

Ingrédients :

500 gr    fonds d’artichauts (J’ai effeuillé 2.4kg de gros artichauts de Bretagne)
70 gr      jaune d’œuf
50 gr      crème de millet
200 gr    crème d’avoine
250 gr    crème fraîche
50 gr      pistaches non salées décortiquées
1/2         Citron
1 botte    Ciboulette
Sel
Poivre
1 cuillère à café de farine

Préparation :

A préparer la veille.
Griller les pistaches, les écraser avec un rouleau à pâtisserie entre 2 feuilles de papier cuisson
Ciseler  la moitié d’une botte de ciboulette
Préparer les fonds d’artichauts

Casser les queues,
Otez les feuilles dures extérieures
Couper les artichauts à moitié de la hauteur
Avec un couteau, retirer les parties dures, les feuilles, dégager le fond et enlever le foin

Citronner les artichauts pour les empêcher de noircir, les plonger dans l’eau bouillante salée additionnée d’un peu de farine et faire cuire ½ heure
Egoutter les cœurs, les couper en lamelles fines dans une terrine. Les ranger par couches en alternant avec un peu de ciboulette hachée et éclats de pistache

Mélanger

Les jaunes d’œuf
La crème d’avoine
La crème de millet
Sel
Poivre

Napper les artichauts
Mettre la terrine au bain-marie dans le four préchauffé à 200°C pendant ½ heure
Vérifier la cuisson et rajouter éventuellement du temps de cuisson

Laisser refroidir
Servir frais en tranche avec une sauce légère

Suggestions de sauces


Une crème fouettée avec de la ciboulette
Une sauce au yaourt parfumée au basilic
Mousse tomate au basilic
Un jus vert épinard basilic

Terrine_artichaut

J’espère que ma terrine d’artichaut sera à la hauteur de mon histoire, vous le saurez à la fin de la semaine quand elle aura été mangée

On est dimanche, tout le monde s’est régalé avec la terrine et apparemment l’a bien digéré. La recette est pour 4 personnes, mais ça peut faire pour 6 facilement